1785 maladresses à éviter dans un livre

connaître sur le bout des doigts
connu comme des loups blancs
connu comme le loup blanc
connu de beaucoup
connue de beaucoup
conquérir de haute lutte
conquit de haute lutte
conseils avisés
consensus commun
constellé d’étoiles
construire une maison neuve
conter fleurette
contingences terrestres
continuer encore
continuer toujours
contre vents et marées
convenait à merveille
corps qui se mélangent
cortège de malheurs
coucher sur le papier les fruits d’une imagination prometteuse
coulaient des jours paisibles
coulaient sur son visage
coulait des jours paisibles
coulait sur son visage
coule des jours paisibles
coule sur son visage
coup de baguette magique
coup de pouce de la chance
coupé l’herbe sous le pied
coupé les ponts
couper l’herbe sous le pied
couper les ponts
courir comme un lapin
courir la prétentaine
couronné de succès
course contre la montre
cousu de fil blanc
cousue de fil blanc
coûté une petite fortune
créé la surprise
créer la surprise
creusé son sillon
creuser le sillon
creuser son sillon
crime crapuleux
croque la vie à belles dents
croqué la vie à belles dents
croquer la vie à belles dents
crouler littéralement sous les dettes
d’un geste devenu mécanique
d’un geste mécanique
d’un pas lent et régulier
d’une blancheur éclatante
d’une pierre de coups
d’une voix monocorde
d’un naturel sauvage
dame nature
danger potentiel
dans de beaux draps
dans l’œil du cyclone
dans l’ombre de
dans la jungle de
dans la panade
dans le cirage
dans le noir le plus complet
dans le plus simple appareil
dans les bras l’un de l’autre
dans les bras l’une de l’autre
dans les petits papiers
dans ses petits papiers
dans ses petits souliers
dans son écrin de verdure
dans un écrin de verdure
dans un ultime effort
de bons et loyaux services
de façon habituelle
de façon irrésistible
de façon méthodique
de joyeux drilles
de l’ombre à la lumière
de la coupe aux lèvres
de manière immuable
de manière irrésistible
de ses propres ailes
de ses rêves
de toute évidence
de toute mon âme
de toute son âme
de vrais moments d’émotions

16 Responses

  1. Amaral Correia dit :

    Pourrais tu m’aider a apprend a écrit des histoire

  2. Avoires dit :

    Beaucoup de ces expressions sont des pléonasmes : « 3au jour d’aujourd’hui »
    Beaucoup d’autres sont des métaphores : « peau de chagrin » . Cette expression ne me gêne pas puisqu’elle dit joliment que tout s’use…
    En quoi l’expression « charmante et exquise » : est-elle une maladresse ?
    « Barrière infranchissable » : n’ y a-t-il pas des barrières qui peuvent être franchies ?
    Si on « baisse le pavillon » c’est qu’on peut le hausser.
    Pourquoi est-ce une maladresse de dire « belle dentition » ? Une mauvaise , est-ce mieux ?
    Bon, les expressions imagent le discours. Il faut les choisir ou en inventer.
    Pourquoi ne pas revenir à des expressions tombées en désuétude comme
    Parfin, déparer, renarder, ad hoc ab hac ?…

    • Pascal Perrat dit :

      Que ce soit un pléonasme, une comparaison, une métaphore, une analogie, etc., à partir du moment où elle est reprise des milliers de fois par un peu tout le monde C’EST UN CLICHÉ, preuve d’une piètre imagination.
      En bon français, on dit d’une personne qu’elle a une belle denture comme pour l’engrenage d’une roue. Revenir à des expressions tombées en désuétude est une bonne idée si on est en manque.
      Amicalement. Pascal

  3. Françoise - Gare du Nord dit :

    Hou la la, je m’aperçois que j’en utilise
    Merci Pascal d’attirer notre attention

  4. Caroline BASCIANI dit :

    Bonjour, bonjour,
    Oui, oui, très utile et intéressant ! Un grand merci.

  5. Alain Granger dit :

    Merci Pascal, le stakhanoviste de l’écriture
    Très intéressant.

  6. oholibama. dit :

    Hello Pascal
    Eh bien, cela va devenir plus difficile…un creuse méninge en perspective.
    belle soirée.

  7. FANNY DUMOND dit :

    Merci Pascal de votre travail de bénédictin. Il s’avère vrai que j’en use et abuse et que je suis rouge de honte. Néanmoins, certaines sont des pléonasmes que l’on peut plus facilement traquer que ces expressions que l’on entend et lit même dans des romans édités.

  8. Tarrep dit :

    Je ne vais plus oser écrire😉

  9. Anne-Marie dit :

    Merci Pascal pour cet incroyable lexique. Un « vrai défi » pour nous, sous votre regard malicieux…

  10. Laurence Noyer dit :

    vue à couper le souffle

  11. Souris verte🐁 dit :

    🐀 Ces expressions en disent long : geler à pierre fendre ..
    Feu de tout bois… Flèche de tout bois.. et du bois dont on fait les flûtes !!!😀

    Parfois elles sont rassurantes notamment si
    elles étaient utilisées dans le langage courant ! Dans l’écriture c’est  » kif kif la bourrique  » ça vaut mieux que le  »du coup  » asséné et en boucle chez les chroniqueurs ! Ainsi que le  » bien évidemment » et une  »large majorité  » !!😏 Donc, continuons de nous promener dans les lieux communs… Je clichette … Tu clichettes …nous clichetons …
    Ta souris verte

  12. camomille dit :

    Très intéressant en effet, merci !
    Soyons vigilants et créatifs. L’efficacité devrait suivre…

  13. Sylvie dit :

    Quelle merveilleuse collection, cher Pascal ! J’en avais commencée une aussi, il y a quelques années, mais je suis très largement battue. Et j’ai failli écrire : beau tableau de chiasse ! 😁

  14. PM dit :

    Un grand merci Pascal, encore une fois un conseil formidable ! J’avoue que je ne savais pas qu’il y avait autant de maladresses! Pendant les ateliers on nous l’a répété tant de fois, mais 1785 ! Tu es incroyable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot *