1785 maladresses à éviter dans un livre

passé à la casserole
passé du bon temps
passé sous le nez
passée sous le nez
passer à la casserole
passer dans une autre dimension
passer sous le nez
payé au prix fort
payer au prix fort
pays du soleil levant
paysage sublime
paysages sublimes
peau diaphane
pelotonné dans un fauteuil
pend au nez
pendant des années
pendre au nez
perché tel un nid d’aigle
perdu à jamais
perdu au milieu de nulle part
perdue au milieu de nulle part
personnage inclassable
personnage incontournable
personnes du beau sexe
perspectives d’avenir
pestait en silence
petit bambin
petit chat apeuré
petit détail
petit nain
petit soldat sans âme
petite camionnette
petite maisonnette
petite puce
petits bambins
peu à peu le silence l’enveloppa
phases successives
plaie béante
plaisir qui emporte
planifier méthodiquement
planté de chênes centenaires
pleinement défini
plongé dans la lecture
plus d’un tour dans son sac
plus particulièrement
plus précisément
plusieurs cordes à son arc
poison dangereux
poison nocif
porter le chapeau
potion magique
pour la gêne occasionnée
pour le meilleur et pour le pire
pour seule compagnie
pour seul compagnon
pour tout bagage
pourra peut-être
pourrais peut-être
pourrait peut-être
pousser le luxe
prêcher dans le désert
préciser véritablement
précision d’horloger
prédire à l’avance
premières lueurs de l’aube
prendre le mors aux dents
prendre le taureau par les cornes
préparer à l’avance
pressa la gâchette
presser la gâchette
prêter le flanc aux critiques
prévenir à l’avance
prévenir avant
prévient à l’avance
prévoir avant
prévoir d’avance
prévu d’avance
prévu plusieurs jours à l’avance
principal protagoniste
pris au piège d’un cercle vicieux
prise au piège d’un cercle vicieux
pris comme un rat
pris le mors aux dents
pris le taureau par les cornes
produit phare
produits sur une grande échelle
profil de médaille
profond désespoir
profond ennui
profond malaise
profond soupir
profondément attaché
profondément attachée
profondément attachées
profondément attachés
programme ambitieux
projet ambitieux
projets d’avenir
propre comme un sou neuf
puis après
puis ensuite
puisant au plus profond d’elle-même
puiser au plus profond de
pulsion inconsciente

16 Responses

  1. Amaral Correia dit :

    Pourrais tu m’aider a apprend a écrit des histoire

  2. Avoires dit :

    Beaucoup de ces expressions sont des pléonasmes : « 3au jour d’aujourd’hui »
    Beaucoup d’autres sont des métaphores : « peau de chagrin » . Cette expression ne me gêne pas puisqu’elle dit joliment que tout s’use…
    En quoi l’expression « charmante et exquise » : est-elle une maladresse ?
    « Barrière infranchissable » : n’ y a-t-il pas des barrières qui peuvent être franchies ?
    Si on « baisse le pavillon » c’est qu’on peut le hausser.
    Pourquoi est-ce une maladresse de dire « belle dentition » ? Une mauvaise , est-ce mieux ?
    Bon, les expressions imagent le discours. Il faut les choisir ou en inventer.
    Pourquoi ne pas revenir à des expressions tombées en désuétude comme
    Parfin, déparer, renarder, ad hoc ab hac ?…

    • Pascal Perrat dit :

      Que ce soit un pléonasme, une comparaison, une métaphore, une analogie, etc., à partir du moment où elle est reprise des milliers de fois par un peu tout le monde C’EST UN CLICHÉ, preuve d’une piètre imagination.
      En bon français, on dit d’une personne qu’elle a une belle denture comme pour l’engrenage d’une roue. Revenir à des expressions tombées en désuétude est une bonne idée si on est en manque.
      Amicalement. Pascal

  3. Françoise - Gare du Nord dit :

    Hou la la, je m’aperçois que j’en utilise
    Merci Pascal d’attirer notre attention

  4. Caroline BASCIANI dit :

    Bonjour, bonjour,
    Oui, oui, très utile et intéressant ! Un grand merci.

  5. Alain Granger dit :

    Merci Pascal, le stakhanoviste de l’écriture
    Très intéressant.

  6. oholibama. dit :

    Hello Pascal
    Eh bien, cela va devenir plus difficile…un creuse méninge en perspective.
    belle soirée.

  7. FANNY DUMOND dit :

    Merci Pascal de votre travail de bénédictin. Il s’avère vrai que j’en use et abuse et que je suis rouge de honte. Néanmoins, certaines sont des pléonasmes que l’on peut plus facilement traquer que ces expressions que l’on entend et lit même dans des romans édités.

  8. Tarrep dit :

    Je ne vais plus oser écrire😉

  9. Anne-Marie dit :

    Merci Pascal pour cet incroyable lexique. Un « vrai défi » pour nous, sous votre regard malicieux…

  10. Laurence Noyer dit :

    vue à couper le souffle

  11. Souris verte🐁 dit :

    🐀 Ces expressions en disent long : geler à pierre fendre ..
    Feu de tout bois… Flèche de tout bois.. et du bois dont on fait les flûtes !!!😀

    Parfois elles sont rassurantes notamment si
    elles étaient utilisées dans le langage courant ! Dans l’écriture c’est  » kif kif la bourrique  » ça vaut mieux que le  »du coup  » asséné et en boucle chez les chroniqueurs ! Ainsi que le  » bien évidemment » et une  »large majorité  » !!😏 Donc, continuons de nous promener dans les lieux communs… Je clichette … Tu clichettes …nous clichetons …
    Ta souris verte

  12. camomille dit :

    Très intéressant en effet, merci !
    Soyons vigilants et créatifs. L’efficacité devrait suivre…

  13. Sylvie dit :

    Quelle merveilleuse collection, cher Pascal ! J’en avais commencée une aussi, il y a quelques années, mais je suis très largement battue. Et j’ai failli écrire : beau tableau de chiasse ! 😁

  14. PM dit :

    Un grand merci Pascal, encore une fois un conseil formidable ! J’avoue que je ne savais pas qu’il y avait autant de maladresses! Pendant les ateliers on nous l’a répété tant de fois, mais 1785 ! Tu es incroyable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot *