Vous donnez-vous les moyens de réussir à écrire ce qui vous tient à coeur ?

Jane avait étudié la sculpture et s’était, peu à peu, intéressée à la réparation des pièces brisées.
Bientôt, elle se passionna pour cette activité secondaire, au point d’en faire sa priorité. Elle tentait d’atteindre la perfection.
Pour y parvenir, elle essaya toutes les colles, notamment celles à base de silicone.
Leurs possibilités de coller presque tous les supports l’étonnèrent.

Elle tenta un mélange de cette colle avec différents matériaux et parvint à obtenir une sorte de caoutchouc composite qu’elle utilisait pour tout réparer.
Son compagnon observa qu’elle utilisait de plus en plus son mélange, non seulement pour réparer des sculptures, mais aussi pour  consolider ou améliorer des objets dans leur maison.
Il lui en fit la remarque.

C’est ainsi qu’ils se demandèrent s’il y aurait  un marché pour un produit permettant de tout réparer.
Seul bémol, leur produit avait une vie courte et n’était pas pratique à utiliser.
Lui comme elle, étaient nuls en chimie. Impossible de parfaire leur produit sans les connaissances indispensables en la matière.
Alors, Jane retourna à l’université, perfectionna ses connaissances en chimie, obtint des subventions
et créa un petit laboratoire où elle étudia une nouvelle matière.

Aujourd’hui, la petite entreprise de Jane est en pleine expansion.
Devenue célèbre, Jane a des clients dans plus d’une centaine de pays.

Jane et son ami ont su saisir une opportunité et se donner les moyens pour réussir.

Et vous, cher abonné, vous donnez-vous les moyens de réussir à écrire le livre qui vous tient à coeur ?
Les moyens de remettre en question votre écriture ?
Examinez cette proposition :

Vous pouvez lire l’histoire de Jane ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.