Touchant témoignage d’une adolescente dyslexique

De nombreux adultes dyslexiques ont déjà témoigné sur mon blog, mais aucun enfant ou adolescent.

L’été dernier, j’ai longuement discuté au téléphone avec Danaé, une enfant dyslexique.
Nous avions parlé de nos difficultés scolaires causées par la dyslexie.

Suite à ces échanges, j’avais demandé à Danaé  si elle voulait bien témoigner, par écrit, sur mon blog.
Courageusement, elle m’avait dit oui.

Son témoignage est arrivé ce matin. Il m’a beaucoup touché.

Merci Danaé

« Je m’appelle Danaé, j’ai 13 ans et je suis dyslexique

2 Responses

  1. Clément dit :

    Je suis moi même dislexique et j ai beaucoup de mal à en parler je ne veux pas être différente des autres je veux être normal puis le regard des gens envers nous on dirait que on est des extraterrestres j ai beaucoup de mal à me dire dans ma tête que je suis dyslexique. J ai14 an et la ma vi n ai pas facile

    • Perrat Pascal dit :

      Bonjour Clément

      Merci pour ce petit message, très touchant.
      Ce n’est pas parce qu’on est dyslexique qu’on est anormal. Est-ce qu’un roux parmi les bruns ou les blonds est anormal ?
      Non, il est juste différent, c’est tout. Pour les dys c’est pareil.
      Rassure-toi, à 14 ans tout le monde a des complexes, qui durent longtemps. Les miens m’on paralysé 25 ans…
      Je ne sais pas ce que disent tes parents ou ce qu’ils en pensent, mais fais-toi confiance, la dyslexie c’est une différence qui nous handicape
      mais qui a des avantages, notamment la créativité : tu as certainement des faiblesses à l’école mais tu as aussi des forces, réfléchis à tes points forts
      et tache de les développer.
      Soit fièr de toi, ne t’occupes pas des autres, de ce qu’ils pensent de toi.

      Bonne année et bon courage

      Amicalement

      Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot *