L’accent circonflexe sauve sa tête

L’accent circonflexe est sauvé .
Il devait être quasiment inexistant dans une étude sur Rohmer, signée par Carole Desbarats.
Cela en fonction de la nouvelle orthographe.
Ce livre devait être publié sous l’égide du CNDP, c’est-à-dire l’Éducation nationale.
Tous les accent circonflexes avaient été expurgés, aucun survivant ne devait paraître.
C’eût été une faute de goût…

Mais France Culture a rapporté les faits, puis d’autres médias l’ont suivi.
Finalement, l’ouvrage sur Rohmer  paraîtra, avec des accents circonflexes là où il en faut, selon la règle.
L’orthographe traditionnelle gagne une bataille mais l’orthographe simplifiée n’a pas dit son dernier mot.
Chapeau !

2 Responses

  1. Marie-José Leclercq dit :

    C’est sûr : si l’accent circonflexe disparaissait, cela laisserait un arrière-goût de bâclage et une écriture sans intérêt. Quel bellâtre – ou gâteux – a-t-il eu l’idée de le supprimer ? A-t-il pété un câble ? Quoi ? L’accent circonflexe au bûcher ? J’en suis blême de rage (ô rage, ô désespoir, ô bêtise ennemie…).

    Faut-il châtier le coupable ? le bâillonner, le battre comme plâtre ? le traîner en justice ? lui fendre le crâne ? le châtrer ? Sans état d’âme, je vote pour le blâme et la disgrâce, à tout le moins. A lui de disparaître !

    Avec opiniâtreté et à tue-tête, je défendrai l’accent, coûte que coûte.

  2. urbanbike dit :

    Ô…! Mais nom de Zeus, j’adore cet accent, tous les accents (tant régionaux que graphiques :). Mais on s’emmerderait « grave » (Pascal, j’cause d’jeun…) si les accents, les accidents graphiques n’étaient plus présents dans les titres de livres… Et en tant qu’archi, oui au circonflexe protecteur…! Amicalement…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.