Rebondir sur une idée d’exercice (5)

Pascal Perrat Éveilleur d'idées ®

Depuis la création de ce blogue, en 2009, j’ai écrit de nombreux articles sur l’écriture créative et sur l’imagination. À la veille de 2023, je me dis qu’il est temps de changer, de ne pas ressasser, ad vitam æternam, les mêmes idées et pensées.
En conséquence, j’ai décidé de vous associer, chaque mercredi, à une recherche d’idée d’exercice d’écriture.

Écrire sur les nuages

Messagerie céleste
Écoutez ci-dessous la naissance de ce début d’idée

Ce mercredi, je vous propose d’enrichir la proposition suivante : il ou elle écrivait ses rêves sur les nuages. Le ciel était son éditeur, les oiseaux, ses lecteurs.
Quel exercice créer en partant de cette idée ?

Bons rebonds imaginatifs !

Recevez la compilation des exercices d’écriture créative publiés sur ce blogue depuis 2009.
Pour l’obtenir au format PDF faites un don de quelques € à l’association Entre2lettres.
Pensez à préciser votre demande d’exercices, vous recevrez un lien pour la télécharger.

MERCI à toutes les personnes qui ont proposé des idées mercredi dernier

Parmi les exercices que vous avez enrichis jusque-là, quelques-uns seront proposés sur le blogue en 2023. Si vous ne souhaitez pas que votre nom soit mentionné, pensez à le préciser.

DEVENEZ MEMBRE BIENFAITEUR EN FAISANT UN DON À L’ASSOCIATION ENTRE2LETTRES ®

Je suis hors-n’homme. Un neuroatypique à dominance dyslexique. 
De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau.
Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris.
Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

33 Responses

  1. Marie Remande dit :

    Je trouve l’idée de départ est magnifique Pascal.
    ma proposition:
    on peut aussi imaginer d’autres destinataires que les oiseaux.
    Qui?
    Des humains à qui l’on pense par télépathie nuagesque
    des objets perdus dans l’espace intergalactiques, lesquels?
    d’autres êtres vivants? y compris des arbres? des pierres pourquoi pas?
    autres idées?
    1.Faire une liste de tous les destinataires possibles.
    2. Ecrire un message court à chaque destinataire façon msg twitter court qui arrivera vite portée par les nuages rapides
    3. en choisir un à qui on écrira un msg plus long sous forme de lettre emballée dans le coton des nuages-messagers lents

  2. BAPTISTE dit :

    Elle écrivait ses rêves sur les nuages. Le ciel était son éditeur, les oiseaux, ses lecteurs. Un jour elle remarqua que le ciel était uniformément bleu. Plus moyen d’imprimer. Ses rêves s’accumulaient dans sa tête comme dans un gros ballon de baudruche. Elle…

  3. Anne LE SAUX dit :

    Les oiseaux, fidèles lecteurs de « L’air de rien » d’Elsa la bienheureuse, manifestaient chaque jour plus bruyamment.

    Cela faisait près de deux ans que le ciel n’avait pas édité la suite de cette saga haletante.

    La tension était à son comble…

    Les nuages, fidèles réceptacles des rêves et des états d’âme de l’autrice, avaient bien une petite idée. Ils …

  4. Nadine de Bernardy dit :

    C’était un grand timide, il n’écrivait que la nuit en balayant le ciel de son faisceau puissant.Le gardien transcrivait ses poèmes afin que les oiseaux les découvrent le lendemain

  5. Antonio dit :

    il ou elle écrivait ses rêves sur les nuages. Le ciel était son éditeur, les oiseaux, ses lecteurs.
    Quand un avion de l’aéropostale l’embarqua avec toutes ses lettres pour les adapter sur terre.
    Imaginez la suite… l’éditeur en colère, un accident dans le désert, dans l’esprit de Saint-Exupéry, ou pas.

  6. Françoise - Gare du Nord dit :

    Il écrivait ses rêves sur les nuages. Le ciel était son éditeur, les oiseaux, ses lecteurs, les arbres des étagères de bibliothèques ou des présentoirs de librairies.
    Il utilisait les arbres pour de multiples usages : leurs branches comme plume d’oie, les feuilles du caoutchouc comme gomme et celles du comme papier-buvard, leur sève comme encre
    Un jour, un de ses écrits provoqua des tempêtes. Il renonça à ses rêves et abandonna les nimbus pour écrire sa réalité
    Dans les cirrostratus, il écrivait ses déboires
    Dans les orages il écrivait ses colères
    Dans les ondées, il écrivait ses tristesses

    Continuez

  7. Jean Marc Durand dit :

    Nuage de beau temps ou de pluie de mots, éditeur créatif ou marchand de lignes, colibri ou marabout ??

  8. Pascal Perrat dit :

    Te lire me réjouit, est-ce que ta santé s’améliore ? Je l’espère et le souhaite de tout coeur.

  9. Urso dit :

    Il ou elle écrivait ses rêves assis sur les nuages.
    Le ciel était son éditeur, les oiseaux, ses lecteurs
    et le soleil, la lune et les étoiles, ses inspirateurs.

  10. Grumpy dit :

    Jusqu’à récemment, ses éditeurs n’en pouvaient plus. Il était un nuage de pluie qui deux fois par jour, au moins, les inondait, leur lâchant d’en haut un nouveau manuscrit, un poème une réflexion philosophique… Ecrivez un peu moins s’il-vous-plaît, et du moins mouillé si possible. Et puis vint 2022 et sa sécheresse. Alors, il reçut d’eux en un éclair jaune et racorni ce télégramme : savez-vous on vous aime beaucoup, envoyez, envoyez, autant que Zeus vous le permettra !

  11. Coriandre dit :

    Dans sa bulle d’enfant autiste et solitaire, les nuages étaient les danseurs de l’espace, les oiseaux, des messagers. Il leur demandait de lui prêter leurs plumeS pour écrire une histoire où la magie serait au rendez-vous…..(envisagez la suite).

  12. Zeller dit :

    Bonne année créative à tous
    Toutes mes amitiés

  13. Laurence Noyer dit :

    Alors qu’il observait le ciel, il vit des mots-nuages se former sous ses yeux. Tout un texte commença à prendre forme.
    Il prit son crayon et recopia ce qu’il lisait. Imaginez ce récit (ou poème, ou fable)

  14. Bravo pour ta constance créative cher Pascal.
    Meilleurs vœux pour 2023.
    Quant à moi, je n’en formule qu’un : prendre un café ☕️ avec toi.
    Amitiés.
    Christian

    • Pascal Perrat dit :

      Bonjour Christian, c’est un bonheur de recevoir ce « voeux-souhait ». Il me touche beaucoup et j’espère qu’il se réalisera. Comment vas-tu, que deviens-tu ?. On se parle bientôt ? Un petit Zoom ?

  15. Jean Marc Durand dit :

    C’était un nuage toxique, l’éditeur s’envola avec la caisse, les corbeaux attendaient l’ouverture de la librairie pour becqueter le dernier mauvais grand prix de la rentrée.

  16. 🐀 Souris verte dit :

    ENVOL
    Accrochée à mon ombrelle
    D’un coup de talon énergique,
    J’ai decollé laissant dérrière moi écrit dans le ciel, telle la trace d’un avion supersonique,
     »’Ceci est le passé voyons l’avenir en couleur. »
    Pas chamaré, non, juste dans les teintes pastel
    Picasso a dit : laisse le gris et sers -toi de toutes les couleurs que tu possèdes.
    Je vais sortir ma roue chromatique, et on va essayer ça !
    🐀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.