Lire sur ordonnance

croix-verte 7000 personnes meurent chaque année aux Etats-Unis, faute d’avoir réussi à déchiffrer les    prescriptions délivrées par leur médecin.
Des millions de patients sont obligés de demander la traduction de leur ordonnance à un   pharmacien qui a souvent beaucoup de mal à les éclairer.

 Ceci est valable pour certains livres que nous achetons « sous ordonnance » délivrés par les critiques littéraires.

Bien sûr, dépenser 20 €, voire plus, pour un livre indigeste ne met pas notre vie en danger, mais cela peut provoquer une allergie chez les enfants entrant dans un livre pour la première fois.

Si vous souhaitez lire un livre qui aura de bons effets sur votre santé. L’ouvrage qui, au fil des pages, réduira votre stress et augmentera votre taux d’endorphine, l’hormone du plaisir et du bonheur, ne vous fiez pas aux publicités travesties en avis et critiques par la plupart des médias.

Demandez plutôt à vos amis qui aiment lire, quel livre les a passionnés ces derniers temps.
C’est, neuf fois sur dix, grâce aux bouche-à-oreille que l’on découvre les meilleurs livres.

Comme je le signalais déjà ici même en 2013, ne vous illusionnez pas.
La critique, la vraie, celle qui demande une bonne culture est en voie de disparition.
Exceptés quelques critiques vertueux, tout n’est qu’une promotion de produits « culturels ».

J’en profite pour vous parler du dernier livre que je n’ai pas lâché, une fois ouvert :

 » L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage  » Haruki Murakami, Editions Belfond

L’auteur réussit un tour de force, parvenir à nous captiver pendant 267 pages sans l’once d’une intrigue.
Du grand art.

Un mot sur Soumission de Michel Houellebecq, un livre dont beaucoup donne leur avis avant de l’avoir lu…
Une fable, sans doute prémonitoire, qui énerve les optimistes et renforce le pessimisme des autres.
Un intello désabusé et fataliste, suivez mon regard… s’adapte au changement.
Pas toujours bien écrit. Du Houellebecq qui ne force pas son talent. Car il en a, le bougre !

3 Responses

  1. Perrat Pascal dit :

    Merci Sylvie, je vais l’acheter sans tarder.

  2. Sylvie dit :

    Merci, Pascal, pour vos suggestions et avis. Je viens de découvrir, dans un autre genre, un recueil de nouvelles, La treizième nuit et autres récits, de Higuchi Ichiyo. Une merveille de finesse, de simplicité et de profondeur dans le Japon de la fin du XIXème siècle.

  3. Durand Jean Marc dit :

    Merci de ne pas « cracher » sur le dernier Houellebecq (que je n’ai pas lu)..et de

    nous inviter encore du côté de Murakami (que je n’ai pas encore pris le temps

    d’explorer). Je tente de finaliser du Simenon, du Carver….les Evangiles du crime

    de Linda Lê. Tout ce temps « nécessaire » à lire, mais qui me bouffe tant d’heures

    à écrire…. Faut choisir..et je vais le faire!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot *