LIRE POUR PAS CHER, la chronique astucieuse de Jean de Marque (1)

Il existe dans notre pays de littérateurs des lieux où l’on peut dénicher des livres neufs, intéressants.
Des curiosités, parfois des raretés.

Fins de séries, surproductions, vente aux enchères, promotions déguisées ?
Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont évité le pilon.
Les prix peuvent descendre de 70 à 95% du prix neuf
On y trouve de tout : roman policier, érotisme, horreur, humour, de la poésie, des études historiques,
de la BD, du régionalisme, du livre d’art, du pratique, et j’en passe.

Ce bon plan, s’adresse aux gens curieux, peu pressés et peu fortunés.
Je fréquente ces boutiques depuis plus de deux ans.
J’ai acheté des livres pour moi, pour offrir, pour des amis.

J’ai pensé qu’il serait sympathique d’en faire profiter un maximum de personnes.

Dans cette rubrique, LIRE POUR PAS CHER,  je m’engage régulièrement à vous tenir au courant des titres
que j’ai repéré et pour lesquels j’ai craqué.

A partager avec vous mes joyeuses découvertes.

Aujourd’hui, pour cette première chronique, je vous propose :

LES VOIX INTERIEURES de Robert DESNOS édité chez L’Arganier en 2005.

Il s’agit d’un recueil des textes de chansons que Desnos écrivit et qui furent mis en musique par les plus grands
(Juliette Greco, Mouloudji, Julos Beaucarne…).

L’autre partie du livre est consacrée aux articles de presse, critiques de disques que
Desnos rédigea de 1928 à 1944 dans divers journaux et revues. Il y parle de tous ses amours, de folklore, de jazz ou de chansons…
passant allègrement de la musique cubaine, à Edgar Varèse jusqu’au jazzman Ted Lewis.
Un régal de fraîcheur, de réflexion et de liberté.

–  Trouvé neuf, dans une solderie NOZ à 0,25€ au lieu de 18€ !

DICTIONNAIRE DES ECRIVAINS FRANÇAIS sous l’occupation de Paul Sérant chez Grancher en 2002.

346 pages pour évoquer en 4 ou 6 pages les différents engagements des intellectuels sous l’occupation nazie.
De Alain à Weil, de Aragon à Vercors, de Aymé à Valéry…plus d’une cinquantaine d’auteurs. Passionnant !

–   Trouvé neuf, dans une solderie NOZ à 2 € au lieu de 22 €.

LA GRANDE ENCYCLOPEDIE DE L’ECHEC TOTAL de Yves Hirschfeld et Costric 1er

Chez Ramsay en 2009.

Cette joyeuse récréation naviguant entre Pierre Dac, les Monthy Python et autres Marx Brothers vous déridera (peut être)
en ces durs temps d’élection.
A signaler que les auteurs lèguent tous leurs biens au MEDEF (Mouvement Echoueur des Echoueurs Français).
Leur opération éditoriale est une totale réussite de l’échec puisqu’on peut trouver
l’ouvrage neuf dans une solderie NOZ à 1 € au lieu de 17 €.

Renversant non ?

Jean de Marque

4 Responses

  1. JM Durand (alias Jean de Marque) dit :

    Vous pouvez trouver la liste complète des 160 magasins NOZ de toute la France sur internet. Malheureusement, la Gironde est plutôt mal desservie.Une seule boutique à Saint Emilion, si je ne me trompe. Mais vous devez bien voyager, non ???
    A part celà, je tenais à préciser que ce type de magasins ne vend pas essentiellement des livres, qu’il en existe des tas d’autres et que je me ferai un plaisir de vous tenir au courant. Je précise également que je n’ai aucun intérêt direct ou indirect avec ce type de boutiques, que la seule chose qui m’interesse dans cette rubrique, est de sauver des livres de l’oubli et d’en faire profiter le maximum de lecteurs.

    Bonnes trouvailles à toustoutes!

    Jean de Marque!

  2. MATHIEU Daniel dit :

    Merci Jean pour cette rubrique !
    Vous parlez de « lieux » où dénicher ces livres neufs; parlez-vous des boutiques de livres d’occasions (du genre bouquiniste, j’en fréquente deux près de chez moi en région bordelaise) ou d’autres boutiques spécialisées ? Existe-t-il un réseau répertorié, dont certaines adresses en Gironde ?

  3. Julie Trouvé dit :

    Je profiterai de mes escapades bretonnes pour aller faire un tour ! merci

  4. Hazem dit :

    C’est vrai qu’il faut avoir le temps, car les bacs manquent (parfois ?) d’organisation :p
    J’y ai trouvé il y a peu des Zola, Balzac et Vernes (grand format) à 1€ pièces histoire de faire ma culture.. Des livres pour mon fils de 3 ans également, parfois de bonnes surprises.
    Trouvé chez Emaus l’autre jour, des livres surprenants, je me suis arrêté sur un recueil de poésie édité en 1920, mais là, c’était assez bien organisé, mais étouffant, trop de monde… je n’ai pas cherché bcp.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé