Indigné par un tiret

Gérard Cénec, qui prépare un livre sur la ponctuation,
avait remarqué que le titre du best-seller de Stéphane Hessel
INDIGNEZ VOUS !  était mal rédigé.
Il manquait un tiret entre INDIGNEZ et VOUS.

Notre ami en a fait part à l’éditeur, par écrit, bien sûr.
Ce dernier, peut-être indigné, n’a jamais répondu.
Mais cette grossière faute d’orthographe est aujourd’hui corrigée dans l’édition revue et augmentée… d’un tiret

4 Responses

  1. Smoreau dit :

    Bravo Monsieur Cénec ! Bien vu !

  2. Anne dit :

    indigné, vous ?

  3. Julie Trouvé dit :

    de la rigueur ! de la rigueur! et dire que ca ne m’a même pas choqué alors qu’il trône dans ma bibliothèque… la honte!

  4. JM Durand (alias Jean de Marque) dit :

    L’indignation suffira t’elle ou faudra t’il lever le « point », appeler à la résistance, « tiret » sur les évidents profiteurs ??? Ouh là là, vivement la fin des élections, je dérive… Attention voter blanc ne signifie pas voter monarchiste! Ecouté débat autour de l’idée d’une reconnaissance du vote blanc ponctué de réfléxions tout à fait pertinentes. Excusez, Mr Gérard, je suis complètement hors sujet…mais moi, au moins, j’ai prêté attention à votre billet! Bonne continuation! Jean de Marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot *