L’écriture émasculée

Je m’inquiétais depuis quelques mois, car ma vue se troublait quand je lisais certains textes administratifs. J’ai cru que c’était dû à l’âge, puis j’ai compris…
Mon cerveau neuroatypique était confronté à un genre d’écriture encore plus dyslexique que lui.
Une armée de mots excisés ou émasculés lui mettait les boules…
Déjà qu’il y a des problèmes d’illettrisme dans le pays, on n’est pas dans le caca (masculin) ou la merde (féminin) me suis-je dit impoliment.

Ils existent heureusement des humoristes douées pour nous maintenir éveillés. Merci Sylvie de m’avoir transmis cette hilarante création de l’artiste Sandrine Sarroche : voir l’extrait de l’émission « Restons Zen » sur Paris Première.


Restons ZEN, Paris Première

Je suis hors-n’homme. Un neuroatypique à dominance dyslexique. 
De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau.
Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris.
Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

6 Responses

  1. oholibama. dit :

    Eh oui c’est du sensationiel…

  2. Dominique PORHIEL dit :

    quel talent !
    et ça permet de rire de toutes ces sottises !
    merci

  3. Souris verte🐁 dit :

    🐀 pour une fois que je suis utile a quelque chose ! ‘La’ Sandrine est inventive et l’art de tourner en amusement-ce que je prends pour un désastre -n’est pas donné à tout le monde… Et puis, elle ose !
    Vous avez une langue bien rose monsieur Pascal, j’en déduis que vous n’avez pas de problème de foie ma fois car l’autre (la plus courte) m’a quittée depuis que je ne crois plus au Père Noël… 🤪😍🐀

  4. FANNY DUMOND dit :

    Excellent !

  5. MALLERET dit :

    Elle est formidable, je l’aime beaucoup mais plus envie de pleurer que de rire de toutes ces nouvelles idées qui sortent !

  6. Laurence Noyer dit :

    sensationniel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot *