Etes-vous enclin au syndrome de la relecture ?

Le syndrome de la relecture

Comme vous le savez, raconter une histoire sous forme de roman demande des mois d’écriture, voire des années.  

C’est une des raisons pour lesquelles de nombreuses personnes abandonnent en cours de route. 

Quant à celles et ceux qui parviennent à la fin de leur projet littéraire, une autre raison peut les amener à délaisser leur manuscrit pour passer à autre chose : le syndrome de la relecture.

En effet, tout le monde n’a pas la possibilité de prendre suffisamment de recul et de temps pour se relire, sans concession, avec le regard critique d’un lecteur étranger.

Les verbes pauvres, les adjectifs superflus, les répétitions, les longueurs etc, ne sautent jamais aux yeux de leurs géniteurs.

Au contraire, on dirait même que ces scories ont l’art de se camoufler dans des phrases apparemment parfaites…
D’où une extrême fatigue suivie d’un découragement au bout de quelques pages.

Dans ces moments-là, on se dit : « Repose toi un peu, tu verras plus clair demain »

Mais le lendemain, après quelques heures de vérifications et de corrections le syndrome de la relecture, revient !

Si vous êtes enclin au syndrome de la relecture, je connais un antidote pour lutter contre :

Le logiciel Text Analyzer, il est gratuit pour Mac ou PC.

Bien sûr, cette petite application, qui s’installe facilement sur votre ordinateur, ne permet pas de relire votre texte à votre place, mais c’est un bon outil de débroussaillage. 

Vous collez vos pages dans le cadre prévu à cet effet, et en un clic, vous découvrez illico :

– Les adjectifs

– Les verbes

– Les adverbes

– Le nombre de caractères,

Etc.

Après, quand vous reprenez la lecture de votre manuscrit, vos maladresses vous sautent aux yeux, ou presque…

* Text Analyzer est en anglais mais très facile à utiliser.
Pensez juste à le régler sur Auto Détect, dans la case, en bas du cadre qui s’ouvre lorsqu’on lance l’application.

Text Analyser existe pour Mac et PC

3 Responses

  1. Patricia Gautrin dit :

    Ça doit être nouveau effectivement (sur Mac). Mais je l’ai acheté pour 2,99 dollars canadiens (presque gratuit, en somme).

  2. Pascal Perrat dit :

    Etrange, pour mon Mac, je l’ai obtenu gratuitement. Mais il y a longtemps déjà.

  3. Patricia Gautrin dit :

    Absolument génial. Merci. Pas tout à fait gratuit. Mais vraiment pratique. Idéal, par exemple pour repérer les dates et vérifier la concordance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.