Le français chante comme son cousin l’italien

Le français est une langue vocalique, les voyelles sont prépondérandes par rapport aux consonnes.

Comme son cousin, l’italien, le français chante. Moins bien cependant car les étrangers le perçoivent comme un gazouillis. ***
Cela, du fait d’une syllabation dite « ouverte », où le son des voyelles n’est pas interrompu par une consonne finale.

Mon nom, par exemple, se prononce « Perrat », ( le a reste ouvert), alors que si notre langue était à dominante consonantique, on le prononcerait (at) comme « pirate » avec une syllabe « fermée ». C’est d’ailleurs le cas dans le Sud-Oues où je demeure.. Si je veux que l’on retienne mon patronyme, j’ai intérêt à prononcer le T final. Ce qui donne Perr AT

Le français a donc besoin, pour chanter de ricochets sonores entre les syllabes accentuées identiques. Des sortes de rimes

*** Au fait ! Si l’envie vous vient de gazouiller dans les arbres, cliquez ici

3 Responses

  1. Hélène Laly dit :

    De vous savoir dyslexique me fait chaud au coeur.

    Car je le suis un peu aussi.

    Pas par ricochet, c’est juré !

  2. Hélène Laly dit :

    Est-ce pour mieux gazouiller que vous doublez le c de ricochet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.