Est-ce dans votre nature d’écrire ?

C’est le thème d’une nouvelle rencontre en « Visavidéo » avec Pascal Perrat.

Une petite histoire pour éclairer ce thème :

Un scorpion ne sachant pas nager souhaitait traverser une rivière. Il demanda à une grenouille si elle voulait bien le porter sur son dos.

Ne me prends pas pour une dinde, scorpion, je connais ta réputation, tu vas en profiter pour me piquer !

Mais non, grenouille, j’ai juste besoin d’aller de l’autre côté, Tu peux me faire confiance, si je te pique, je me noierai avec toi.

La grenouille hésita et finit par céder sous l’insistance du scorpion. Il monta sur son dos et ils s’engagèrent sur le cours d’eau..

Parvenus au milieu, le scorpion planta d’un coup, son dard mortel dans le dos de la grenouille.

Paralysée par le venin, elle coula aussitôt en entraînant le scorpion avec elle. Elle parvint cependant à poser une dernière question avant de mourir :

Maudit scorpion, pourquoi as-tu fait ça ? Nous mourrons tous les deux !
C’est dans ma nature ! », répondit le scorpion dans un dernier souffle. »

« C’est dans ma nature d’écrire »

Est-ce notre nature profonde qui nous pousse à écrire ? N’écrit-on pas simplement par intérêt ou reconnaissance ?
C’est le thème de la prochaine rencontre

  • VISAVIDEO : néologisme créé ce jour, qu’en pensez-vous ?

Merci de bien vouloir me donner votre avis.

Inscrivez-vous ici pour être averti du jour et de l’heure

Je suis dyslexique. De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau. Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris. Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

11 réponses

  1. Duprat dit :

    Bonjour Pascal,
    Visa comme visage ? Je viens de lire que « visa » est le participe passé de video (en latin) ! Qui va devenir ViVi ? (Comme « oui oui » ? 🤪)
    J’ai cru voir passer la date du 1er sept, et ne la retrouve pas. Je suis intéressée par le sujet et ne serai pas disponible le 1er.
    A bientôt,

    Ani

  2. wong-lenain dit :

    Bonjour,
    La nature dominée par les hommes, nous fait comprendre quand elle en veut autrement, il lui suffit de nous envoyer une belle tornade.
    C’est une nature profonde qui nous pousse à écrire, tout comme une tornade à intérieur de nous, demande à souffler pour insuffler au monde, une vie ou bien d’autres choses qui ne peuvent être gardées pour soi-même.
    Tout comme cette nature, les livres révèlent des histoires, des plus belles aux plus dures, mais avec elles, le monde
    évolue.
    C’est le crayon fabriqué par l’homme qui à son tour fabrique l’homme.
    C’est dans notre nature de marquer notre passage, quoi qu’il en coûte.

    Je suis impatiente de découvrir cette vidéo.
    Bien à vous,

  3. Avoires dit :

    Je serai ravie de participer à cette visiovidéo sur le thème de l’écriture , une nature profonde ?

  4. Anne Le Saux dit :

    Merci Pascal pour cette proposition qui m’intéresse
    Visa vidéo me fait penser à la carte bleue…

  5. P.S. Vous nous demandez notre avis sur le mot que vous avez créé ce jour « visavidéo ». Pour moi, et ce n’est que mon ressenti personnel, Il renvoie à l’idée de quelque chose d’ officiel permettant le passage ou l’accès à… » Cependant, il a l’avantage de faire court et d’être une proposition novatrice.

    L’idée d’une pause amicale entre nous me séduirait beaucoup. Nous pourrions tous venir avec notre tasse de thé ou de café, à déguster ensemble, autour du thème choisi. Dans tous les cas, le cœur et les idées seront là. 🙂

  6. Odile dit :

    Bonjour Pascal,
    C’est un très beau thème qui me parle!
    Belle idée ces « visavidéos », dommage que je ne sois pas facilement disponible…
    Je croise les doigts pour la prochaine date du coup 🙂
    A bientôt

  7. Le thème me plaît beaucoup. Je suis partante. 🙂

  8. Souris bleue 🐀 dit :

    Oui 🐀 mais quand ? Je pars du 7 au22 septembre

  9. Durand JEAN MARC dit :

    Oui, intéressé!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

RSS L'écriture créative

Catégories

Mon but : vous conduire vers le créateur inné qui est en vous

 


Sur ce blog on n’apprend pas à écrire un roman, des nouvelles ou des poèmes, on rétablit des liens rompus avec son imagination. On renoue avec sa créativité innée.
Les exercices inédits que j’invente, aiguillonnent l’esprit. Mon but est de conduire toutes les personnes vers le créateur plus ou moins claquemuré en elle.
L’enfant imaginatif avec lequel elles se réconcilient définitivement dès qu’elles se prêtent au jeu.

Après quoi, elles décident de mener le projet d’écriture qui leur convient.

 

Soutenir nos actions bénévoles

Quelques € peuvent faire des heureux

Devenir membre bienfaiteur

LA CRÉATIVITÉ EST ANCRÉE DANS

illustration de Bernard Leblanc

devenir Éveilleur d’idées®

NOS GÈNES 

Nous sommes tous capables d’actions créatrices. Cette créativité innée est pour une grande part le propre de l’homme.

L’objectif de l’exercice d’écriture créative que j’imagine chaque semaine consiste à prouver que tout le monde est capable d’écrire avec originalité et plaisir.
À révéler que chaque personne détient le pouvoir de créer, avec simplement du papier et un crayon. 

Grâce à vos dons

Grâce à vos dons nous menons régulièrement des actions bénévoles : 
–  actions pour la langue française
–  aide aux dyslexiques
– ateliers d’écriture à La Maison Rose à Bordeaux en soutien aux personnes frappées par le cancer.
– conseils aux auteurs débutants
– conférences.

On ne prétend pas former de nouveaux auteurs

Entre2lettres n’est pas une école d’écriture

Le concept Éveilleur d’idées ® ne prétend pas former de nouveaux auteurs. Ce n’est pas une école d’écriture de ceci ou de cela. Ou, comme aux États-Unis, un cours de « creative writing » institutionnalisé.

Les propositions d’écriture créative imaginées par Pascal Perrat n’apprennent pas à écrire un roman ou des nouvelles, ils enflamment l’imagination et marquent les esprits. C’est une grande cour de récréation hors les murs de toute école.

Les exercices d’écriture créative qu’il imagine et propose, frappent l’imagination des personnes qui écrivent.
Son but est de les conduire vers le créateur qui est en elles. L’enfant imaginatif avec lequel elles se réconcilient définitivement dès qu’elles se prêtent au jeu »

Après quoi, elles décident de mener le projet d’écriture qui leur convient.