Profitez des vacances pour essayer le journal créatif

Peut-être, vous souvenez-vous de ce slogan des années 80 : « En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées ».
Je me demande si ce n’était pas un peu présomptueux de notre part car c’est encore
des États-Unis que nous parvient ce nouveau concept : le journal créatif. 

Qu’est-ce que le journal créatif ?

C’est un dérivé du journal intime tel que nous le connaissons, ce cahier où un livre auquel on confie ses sentiments, ses joies, ses peines, ses fantasmes, etc.

Le journal creatifLe journal créatif, inventé par une québécoise, Anne-Marie Jobin, est plus un journal de développement personnel
qu’un journal tel qu’on l’entend habituellement.

Dans ce journal créatif on ne se contente pas d’écrire, on emploie d’autres langages pour s’exprimer : le coloriage, le collage,
le découpage, le dessin, l’aquarelle, etc.

Grâce à sa liberté d’expression et des moyens pour s’exprimer, le journal créatif permet de laisser libre cours
à des émotions ou des sentiments souvent censurés par l’écriture. 

C’est un moyen d’expression idéal pour les personnes qui rencontrent des difficultés avec l’écriture.

Comment utiliser ce journal créatif ? C’est simple, il suffit d’avoir à portée de main, des images et de la colle, des crayons de couleur et une paire de ciseaux, nul besoin de maîtriser le dessin ou l’écriture, on s’exprime créativement en toute liberté et sans jugement.

Selon des personnes qui ont adopté ce type de journal, il permet de comprendre qu’il n’est pas nécessaire d’être un écrivain et un dessinateur talentueux pour utiliser ces deux medias comme forme d’expression personnelle.

Il semblerait qu’avec ce concept, on est proche de l’art thérapie, mais je me trompe peut être, je n’ai pas expérimenté ce type de journal.
Si j’aborde ce sujet dans ce billet c’est parce que je trouve la démarche intéressante, et comme nous sommes en période de vacances,
je me suis dit que vous aimeriez peut-être essayer.

Il paraît que ce journal créatif est un bon allié pour trouver des solutions à ses blocages. A voir…
Si vous tentez l’expérience ce serait très sympathique de m’envoyer un mot pour nous dire ce que vous en pensez.

Le livre d’Anne-Marie Jobin à l’origine de ce journal:

BooksDans le même ordre d’idée :

Si vous tenez un journal intime ou si vous vous intéressez à ce genre d’écrit, offrez-vous le magazine BOOKS spécial été (juillet août 2013) tous les articles traitent brillamment de ce sujet.

Il est vendu au prix d’un livre de poche (9,80 €), c’est cher pour un magazine, mais je vous garantis des heures de lecture enrichissantes.
Sachez que je n’ai aucune accointance avec ce magazine.

Dans un tout autre ordre d’idée : est-ce que vous emportez votre ordinateur ou une tablette en vacances ?

Selon crucial.fr 50% des personnes le font, et même plus de 60 % parmi celles appartenant à la catégorie socioprofessionnelle supérieure.
Pour les fous d’écriture, j’imagine que c’est du 100 % …

7 Responses

  1. durand dit :

    Remerci Caroline, car je pensais le conseiller…sans accompagnement, pour une amie ayant peut être trop à débattre de soi et des autres…!

    A ne pas renier, donc mais à manipuler avec « sagesse »

    Cordialement!

    Jean de Marque

  2. Pascal Perrat dit :

    Merci Caroline pour cette mise en garde.
    Amicalement

  3. caroline dit :

    J’apprécie et respecte énormément les livres et le travail d’Anne Marie Jobin.

    Le journal créatif est un livre qui regorge de choses très précieuses mais cela dit, à mon sens, il peut s’avérer nécessaire de ne pas aborder seul tous les « exercices » proposés, car au delà du côté ludique il s’agit aussi d’un travail d’introspection qui « mine de rien » peut éveiller, réveiller certains ressentis blessures, souffrances.
    Donc, surtout si l’on se sent particulièrement fragilisé par un évènement, un chagrin, une situation, il est important d’utiliser ce livre avec attention et pourquoi pas, dans le cadre d’un accompagnement thérapeutique, afin d’éviter que des résonances imprévues ne viennent surprendre et troubler une situation déjà sensible.

    Bel été à tous et chacun(e)

  4. Sylvie dit :

    Pour les vacances
    Dans mes malles
    Le kit d’écriture idéal :
    Des carnets à spirales
    Et couvertures originales
    Papier recyclé,
    Vieux, rugueux,
    Ou bien jeunet
    Bleu, vert ou violet
    Stylos et crayons
    Pour griffonner gaiement
    Sous un arbre ou au bord d’un étang
    Mais, de grâce, pas d’écran !

  5. Adrienne dit :

    oh oui, je l’emporte 🙂
    c’est le moment idéal pour écrire!

  6. Sabine dit :

    Moi je n’emporte pas mon ordinateur en vacances. Seulement 5 stylos et 50 feuilles blanches…

  7. Françoise - Gare du Nord dit :

    Je confirme le commentaire élogieux porté sur le magazine « Books » : j’y suis abonnée, j’y trouve toujours des articles passionnants, le regard des journalistes et écrivains étrangers sur notre pays, des extraits d’ouvrages ou résumés de livres qui donnent envie d’en lire plus. De plus, nous fait découvrir des auteurs étrangers (on sort donc des littératures française ou angle-saxonne)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.