8 astuces pour rendre vos premières pages captivantes

astucesUn éditeur s’intéresse à votre manuscrit ou l’élimine dès la lecture des premières pages.
Ces 8 astuces renforceront vos chances d’être lu et peut-être retenu par un comité de lecture.

1 – Raccourcissez vos phrases 
Supprimez les phrases s’enivrant avec leurs propres mots. Vérifiez si le complément n’est pas à mille lieux du sujet.
Un petit truc : voyez si vous pouvez remplacer des virgules et des conjonctions « et » par un point.

2 – Alternez la longueur de vos phrases.
Une astuce : longueur de la première phrase 9/10 mots, longueur de la seconde phrase 15/17 mots, longueur de la troisième phrase 21/25 mots
Longueur de la quatrième phrase 9/10 mots, et ainsi de suite.

3 – Respectez le S V C
« Sujet, verbe, complément » est la meilleure structure pour être lu et compris sans effort Dès les premiers mots, le lecteur doit, comprendre le sens d’une phrase.
vous aurez le temps, lors d’un second roman, de bousculer syntaxe et règles de grammaire

4 – Privilégiez les verbes d’action
Votre manuscrit sera plus tonique si vos mots s’accrochent à des verbes d’action.
Privilégiez les verbes d’action, et votre texte filera comme un TGV.

5 – Éradiquez les adjectifs inutiles
Une page truffée d’adjectifs révèle une pauvreté de style. Un adjectif doit ajouter une idée au mot qu’il qualifie, il doit augmenter l’énergie de sa signification. Sinon, il est inutile.

6 – Apprivoisez le lecteur avec des mots simples
Employez des mots dont le sens surgit directement, sans analyse intellectuelle. Vous ne déclencherez pas l’envie de dévorer votre livre s’il faut ouvrir un dictionnaire pour comprendre.

7 – Rendez vos premières phrases plus mystérieuses
Remplacez les noms des personnages par ‘ il  » ou « elle », ne les dénommez pas tout de suite. Laissez vos lecteurs s’interroger. De même, si vous désignez un lieu par son nom, le lecteur ne se pose plus de questions, tandis que si vous écrivez :  » là où le crime eut lieu »  il a envie de savoir où.

8 – Ne gardez que les transitions indispensables
N’abusez pas des conjonctions pour amener les transitions de phrases : en effet, outre, néanmoins, certes, du reste, au surplus, d’autre part, par le fait, en définitive, d’un côté, à vrai dire, pour dire, le vrai, car, pour sa part, de son côté, etc. Liez vos phrases par la logique de l’idée, non pas par des amorces faciles. Ne croyez pas que ces chevilles rendent les phrases plus coulantes. Au contraire, on voit souvent la soudure…

J’animerai un atelier sur ce sujet en Provence,
à St Maximin la Ste Baume, pendant les vacances de février 2017

Thème :  Dépoussiérer et enrichir son manuscrit ®
Les pré inscriptions sont ouvertes

6 Responses

  1. Janine dit :

    Merci Pascal.

    Je vais imprimer ce post et le garder pres de mon ordinateur.
    des conseils tres precieux a garder par devers soi

  2. Héloïse de la Sablonnière dit :

    Merci Pascal pour tous ces bons conseils. J’adore lire vos articles et je suis passionnée de littérature. J’espère qu’un jour mon livre sera édité.
    De Rivière-du-Loup, petite ville du Québec.

  3. Huguette dit :

    Cher Pascal,
    Je me délecte chaque fois de vos conseils, quelle pertinence!
    Mon écriture se voit améliorée grâce à vous.
    Beau bonjour de l’Estrie au Québec dans nos paysages multicolores,
    Encore merci pour ‘vos bons soins’ 🙂
    Huguette

  4. Saheb dit :

    Bonjour Pascal
    Je n’ai pas bcq le temps pour écrire mais je vous lis toujours assidûment !
    Merci pour les bons conseils que vous nous prodiguez .
    Votre lointaine abonnée
    Saheb fazia

  5. Catherine M.S dit :

    Même si je ne suis pas une adepte de l’écriture longue j’adhère à mille pour cent !!!!

  6. Peggy dit :

    Oh la la Pascal, tu nous envoies de l’or en barre !! Du moins pour moi.

    Un grand merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.