Bernard Pivot : « Il est recommandé d’avoir une écriture sans clichés »

« Autrefois, cinq fautes à la dictée vous privaient du certificat d’études, même si votre devoir de maths était parfait. Ce règlement qui faisait de l’orthographe la valeur suprême était absurde.
On peut être très intelligent et trébucher sur la graphie de certains mots et l’accord des participes passés.
Mieux vaut avoir un incontestable talent d’écrivain et commettre des fautes dans l’écriture des mots qu’avoir une orthographe irréprochable mise au service d’un style médiocre.
Il y aura toujours des correcteurs – hommes ou ordinateurs – pour redresser votre orthographe, alors que personne ne vous tiendra la main pour vous donner du talent.

Il n’est cependant pas interdit, il est même recommandé, d’avoir une écriture à la fois brillante et correcte, sans clichés et sans fautes. » Bernard Pivot, Les mots de ma vie, Albin Michel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.