11 façons de relire un texte

relire

Se relire à la machette

Imaginez votre premier jet comme une jungle de mots et de phrases dans laquelle le lecteur doit frayer son chemin. Coupez toutes les circonvolutions narratives qui freinent la lecture ou font perdre le fil de l’action.  

Se relire en traduisant

Si vous parlez une langue étrangère, relisez-vous en traduisant chaque phrase dans cette langue. Cette sorte d’éloignement éclaire un texte sous un tout autre jour. Il montre sa clarté. Si votre texte se traduit facilement c’est plutôt bon signe.

Se relire en passant une revue de détail

Vérifiez si on ne perd pas le fil de l’action dans le fatras de vos descriptions. Si, à force de détails, l’intrigue ne passe pas trop souvent au second plan. Comment faire ? En surlignant en rouge toutes les descriptions de façon à visualiser la place qu’elles occupent par rapport au reste.   

Se relire à voix haute

Une relecture à voix haute permet de vérifier le tempo d’un texte et de repérer l’alanguissement des phrases trop longues. C’est un bon moyen également de découvrir des hiatus ou des dissonances de style.

Se relire à rebrousse chapitre

À force d’écrire et de réécrire votre texte il s’est gravé dans votre mémoire, tant et si bien que vous finissez par le lire machinalement. On le relisant à l’envers, chapitre par chapitre, votre cerveau ne peut pas passer les commandes au relecteur automatique. C’est également un bon truc pour repérer des fautes d’orthographe.

Se relire tel un chaland

Mettez-vous dans la peau d’un chaland achetant occasionnellement un livre dans une librairie. Ouvrez une page de votre manuscrit au hasard et lisez-la en diagonale pour voir si elle incite à lire la suite. Refaite ce test au moins trois ou quatre fois.

Se relire au Karcher

Laissez reposer votre texte au moins un mois et relisez-le en le décrassant comme une terrasse après l’hiver. Éliminez tout superflu : les redondances et les pléonasmes, les clichés, truismes et les lieux communs.

Se relire en dialoguant

Trouvez une personne pour dialoguer avec vous tous les dialogues de votre texte. Enregistrez-vous si possible. La crédibilité des dialogues entre les personnages de votre histoire apparaît mieux en les entendant réellement. La facilité ou la difficulté de les lire, aussi.

Se relire avec un logiciel de synthèse vocale

C’est un bon moyen d’entendre son texte dit par une voix sans effets ni affect. Balabolka, par exemple, permet d’écouter votre texte, page par page. Il est gratuit mais que sur PC  système Windows.
Si vous avez un Mac, Voice Over est inclu dans dans le système. On le trouve dans les préférences système. J’utilisais Dragon de chez Nuance, payant et jamais mis à jour, je l’ai abandonné pour Voice de Mac  

Se relire avec le détecteur de clichés de Entre2lettres

Article inspiré par Philippe Schoepen DéKaPé Copyrwrinting

7 Responses

  1. Fanny dit :

    Merci Pascal pour vos précieux conseils. Je viens de tester le Répétoscope sur mes dernières écritures qui dorment depuis un certain temps et je peux vous dire que j’ai du boulot en perspective ! Amicalement. Fanny

  2. Perrat Pascal dit :

    Un grand merci à Jacques Lagarigues qui nous suggère  » l’utilisation du logiciel GRATUIT du nom de BALABOLKA qui lit à voix haute n’ importe quel texte, qu’il soit sauvegardé en .doc, .odt, epub, .pdf.
    Bien pratique, on peut lui donner plusieurs voix. Maintenant je travaille avec lui, je lui demande de relire, page par page chaque chapitre, de façon à me rendre compte si un(e) lecteur(lectrice) lambda accroche ou non à l’histoire. »

  3. Sylvie dit :

    Merci, Pascal, pour ces précieux conseils.
    « Se relire en traduisant » : pourquoi pas, je n’y ai jamais pensé… Certainement intéressant pour l’enchaînement des actions et le rythme global. Peut-être moins, en revanche, pour le style, les images, les jeux de mots, les références culturelles, difficilement transposables rapidement.

  4. . Janine dit :

    Mon préféré : « se relire à voix haute »
    Ca ne pardonne pas.
    Merci Pascal

  5. Sylvie H. dit :

    Mon préféré : « relire à rebrousse chapitre ».
    Totalement convaincue du bien fondé de cette sage entreprise.
    Et de la nécessité de l’extrapoler à beaucoup d’autres démarches.
    merci Pascal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot *