Une étrange méditation

Histoire chargée d'enseignement

Histoire chargée d’enseignement (14)

Il avait entendu dire qu’un ermite réfugié sur une montagne pratiquait une étrange méditation. Difficile, mais très bénéfique.
Lui-même pratiquait depuis longtemps, mais sans grand résultat.
Il se rendit auprès de l’ermite.

Que fais-tu pour vivre aussi seul ? lui demanda-t-il.
L’ermite répondit avec un petit sourire malin : je ne vois pas le temps passer, j’ai tant de travail à faire !

Comment peux-tu avoir autant de travail dans cet endroit si désertique, je ne vois rien, aucun travail en cours ?

Je dois entraîner deux faucons et deux aigles, rassurer deux lapins, discipliner un serpent, motiver un âne et dompter un lion.
Mais où sont-ils, je ne les vois pas ?

Je les ai à l’intérieur, les faucons se lancent sur tout ce qui m’est présenté, bon ou mauvais, alors je dois les entraîner à se lancer sur de bonnes choses, ce sont mes yeux.

Les deux aigles avec leurs griffes, blessent et détruisent, je dois apprendre à ne pas blesser, ce sont mes mains.

Les lapins  veulent aller où ils veulent, ils fuient face à des situations difficiles, je dois leur apprendre à être tranquilles face à la difficulté ou des obstacles, ce sont mes pieds.

L’âne est toujours fatigué, têtu, souvent il ne veut rien porter, c’est mon corps

Le plus difficile à dompter est le serpent, même s’il est enfermé dans une cage robuste, il est toujours prêt à mordre et empoisonner quiconque l’approche. Je dois le discipliner, c’est ma langue.
J’ai aussi un lion, fier, vaniteux, il pense qu’il est roi, je dois le dompter, c’est mon ego !
Comme tu le vois, j’ai énormément de travail à faire.
Et toi ? Sur quoi travailles-tu ?

Sagesse africaine

Je suis hors-n’homme. Un neuroatypique à dominance dyslexique. 
De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau.
Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris.
Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

7 Responses

  1. Françoise - Gare du Nord dit :

    Merci Pascal pour cette belle leçon de sagesse

    Je vas tenter aujourd’hui d’entraîner mes faucons sur de belles choses, et mes aigles à ne pas blesser, rassurer mes lapins car j’ai prévu une longue marche dans Paris et pour cela motiver mon âne, discipliner mon serpent à ne pas dire trop de bêtises, et dompter mon lion à plus d’humilité

  2. Bernard Pauchant dit :

    Merci, Pascal, de nous faire réfléchir ainsi un peu chaque semaine ! Abstiens-toi et supporte, c’est difficile mais c’est un beau projet.
    Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, dit-on…

  3. Michel-denis Robert dit :

    Très belle histoire pleine de sagesse compréhensible par tous les jeunes de 7 à … ans.

  4. Souris bleue 🐀 dit :

    Gardez les mains dans ses poches, fermer les yeux et la bouche,
    Plus de gourmandise…

    Il a raison d’être ermite… Il est moins tenté. 🐀

  5. riley dit :

    Très belle histoire, chargée de sagesse! Elle va m’être précieuse pour déclencher la pensée et la parole durant mes ateliers de philo pour enfants. 🙂

  6. Kyoto dit :

    Mission Impossible !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.