Une abonnée conquise par Dragon, le logiciel « d’écriture dictée » Nuance

À propos du Logiciel d’écriture automatique Dragon de la firme Nuance, après 3 semaines d’expérience, dubitative lors de l’apprentissage, je ne saurais plus m’en passer :

Tapant sur le clavier plus vite que la musique, je faisais de nombreuses fautes de frappe et d’inversions de syllabes, toujours les mêmes et agaçantes : grosse perte de temps pour effectuer la fastidieuse correction mot à mot du texte.
En revanche dans mes messages mail c’était une autre paire de manches, il aurait mieux valu que je tape plus lentement avec deux doigts comme un débutant, le correcteur de Gmail étant lamentable contrairement à celui de Word, excellent.

2e raison et pas la moindre m’ayant incitée à me procurer ce logiciel, je souffre d’arthrose et longue séances de frappe = douleur.

Installation du logiciel : facile, rapide. Un petit livret donnant les explications de base pour faire ses premiers essais est fourni avec le logiciel, clair, pratique. Il permet d’avancer très rapidement dans la compréhension du logiciel.

J’ai fait mon 1er essai d’écriture en ouvrant WORD, on y travaille tout à fait comme d’habitude. C’est assez bluffant. Là on écrit vraiment vite, peu de fautes, qui se réduisent d’elles-mêmes au fur et à mesure de la pratique.
Ce logiciel intelligent permet par ailleurs d’enrichir de nos propres mots le vocabulaire que lui même propose. C’est là qu’il gagne en exactitude et rapidité.

Ensuite, essai d’écriture d’un e-mail : Il suffit d’ouvrir sa boîte aux lettres et d’écrire son message tout à fait comme d’habitude. Il trouve pour vous dans votre carnet d’adresses le destinataire demandé.

Ce logiciel est étonnant et plein de possibilités. Au bout de quelques jours de pratique, c’est sidérant de voir s’écrire si rapidement une phrase de plusieurs lignes souvent impeccable, on n’a pas à forcer sa voix, au plus on parle naturellement, au mieux ça vaut et au mieux il reconnaît vos mots la fois suivante.
À l’utilisateur de le domestiquer, de le considérer comme un serviteur, de l’exploiter comme il lui plaira. Il nous donne l’impression d’être 1 instituteur qui dicte à ses élèves.

Libre qui veut d’estimer qu’il est préférable d’écrire ‘soi-même’, mais par exemple pour écrire sur ce blog, il a bien fallu abandonner la plume pour le clavier. Et pourquoi pas remplacer le clavier par la parole puisque ce que l’on demande au logiciel d’écrire, c’est quand même bien nous qui le pensons ? C’est comme si on se choquait encore de nos jours que le téléphone ait remplacé le «de vive voix ».

Bonus : 20% de réduction à l’achat si l’on se recommande du Blog. Il y a une case facultative à remplir qui demande qui vous à fait connaître Dragon

Grumpy

Notez qu’aucun lien ou accord commercial n’existe entre Nuance et l’association Entre2lettres ou Pascal Perrat 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.