Se faire balader à Cadillac

ballades-en-cadillacOn lit toujours trop vite…
Chaque été au mois d’août et depuis une vingtaine d’années, les amoureux des belles américaines pouvaient s’offrir une ballade en Cadillac (années 50) dans la citadelle du même nom.
Les médias s’en faisant l’écho on venait de loin pour admirer ces cabriolets pomponnés comme pour ballader Marylin. Monroe. C’était une originalité des festivités Cadillacaises.
En 2105, on ne sait pourquoi, la commune de Cadillac a supprimé cet événement sans tambour ni klaxon. Et fait en sorte que sa communication adresse candidement un message ambigu, voire flouté…
De nombreuses personnes, venues souvent de fort loin, ont lu trop vite le titre du flyer distribué sur les lieux : Balades dans Cadillac à la place de Balades en Cadillac habituellement
Il est vrai que dans le mot communiquer il y a le terme niquer, mais les couillonnés, comme on dit ici, n’ont pas du tout apprécié.
Moralité : Qui veut traduire bien, ménage sa lecture. 

Que cela ne vous décourage pas à découvrir l’Entre-deux-Mers. Une petite Toscane aux paysages très vallonnés et ensoleillés où s’enracinent depuis des siècles les vignes de
Saint-ÉmillionLoupiac et Cadillac, entre autres.

7 Responses

  1. Perrat Pascal dit :

    Elles auraient dû payer en monnaie du singe

  2. Fanny dit :

    Un exemple parmi tant d’autres : il y a quelques années si vous commandiez dans un catalogue de VPC vous receviez en cadeau une machine à coudre. Les arnaqueurs ont gagné leur procès intenté par de nombreuses ménagères flouées.Elles avaient bel et bien reçu une machine à coudre genre agrafeuse de bureau (décrite en lettres minuscules en bas du bon de commande). A mon avis, avec un peu de jugeote, elles auraient pu penser qu’avec une commande de quelques francs (à l’époque), ils n’allaient pas leur offrir une Singer.

  3. Levaseuri dit :

    Peu importe balade avec un ou deux L. On ne peut plus faire un tour de Cadillac à Cadillac et c’est bien dommage. L’an prochain ce sera peut-être en 4 L …

  4. effectivement c’est ce qu’on appelle se faire rouler…Les pro du marketing utilisent très souvent ce procédé pour nous commu-niquer le cerveau. Cette région a tellement d’attraits qu’on ne se privera pas de la visiter! Je vais faire mon possible pour avoir le privilège de découvrir très bientôt cette petite Toscane! Merci pour ce coup de gueule humoristique donc plaisant!

  5. bizak dit :

    Moi ce qui me turlupine encore plus, c’est le mot ballade! faire une ballade musicale et poétique ou une balade, comme une tournée.Vous voyez bien qu’ici ce n’est pas seulement la Cadillac qui nous a fait rouler.

  6. Beautreillis dit :

    Ça me fait penser à ces malicieux détournements :
    BONNE FETES DES MERS,
    BONNE FESSE DES MERES
    etc.

  7. Lecoq Maryline dit :

    Bonjour à tous,

    Je suis toujours très admirative du pouvoir que peuvent avoir les mots écrits, surtout lorsque leur auteur réussit à leur donner multiples sens qui laissent libre court à l’interprétation.
    Mais combien de fois entendons-nous « On peut faire dire aux chiffres ce que l’on veut » ? Avouez que cet adage n’est jamais utilisé pour les mots.
    Alors là, je suis admirative Pascal. Réussir à nous démontrer que c’est une idée reçue et que les mots écrits avec subtilité peuvent provoquer les mêmes arnaques, je dis bravo !
    Cela dit, je suis quand même (un peu) admirative de Monsieur COM de Cadillac car, manipuler les mots comme on manipule les chiffres, il faut être un escroc habile et bien entraîné, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.