Qu’est-ce qui fait un grand roman ?

Michel Tournier, qu’est-ce qui fait un grand roman ?

« Je ne me mets pas moi-même dans mes romans, pas du tout. Je cherche un grand sujet. Si vous étiez venue il y a quelque temps, il y avait quatre cents romans qui traînaient par terre, pour le prix Goncourt. Regardez tous les romans qui paraissent, de quoi parlent-ils? D’un monsieur et d’une dame qui se plaisent, puis se déplaisent, qui se quittent et qui se retrouvent. Point final. Pour moi ce n’est pas un sujet. On peut en faire un chef-d’œuvre, certes. C’est Tristan et Iseut, Roméo et Juliette. Mais c’est très rare. »

La magazine des livres n°15 avril 2009

Je suis dyslexique. De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau. Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris. Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé