Petites nouvelles du Kenya

pyggy-phacochereJe vous présente Piggy la phacochère orpheline avec Jody. Elle a été trouvée toute bébé sur la propriété d’amis, au Kenya, il y a huit ans. Ils l’ont nourrie au biberon et devenue grande elle vit en liberté mais rentre tous les soirs.

Elle a eu quatre bébés et dès qu’ils étaient en âge de se débrouiller tout seuls elle les a chassé pour qu’ils vivent leur vie d’animaux sauvages.

Il y a deux mois les employés ont vu un lion l’attraper, ils sont partis à sa rescousse mais elle avait réussi à se libérer des mâchoires du prédateur et se sauver.
Ils l’ont cherchée partout sans la trouver. Elle est revenue trois jours après avec un morceau de tête arraché. Un trou à la place.
Vous la voyez avec son bandage et tout doucement les chaires se reconstruisent.
En plus elle était enceinte et a perdu ses bébés.

Ces amis ont recueilli bébés, une zèbrette adulte maintenant, une femelle guépard qui vient d’avoir cinq ans et une nouvelle zèbrette de huit mois.
J’ai oublié de demander pourquoi ce n’était que des femelles.

Il faut une personne attachée à chaque animal comme s’il avait encore sa maman et pour la femelle guépard il en faut deux !

Pour sourire un peu. Ce matin en débarrassant la table du petit-déjeuner, un écureuil se régalait de Nutella et Oscar, mon petit fils a aidé une antilope égarer dans le jardin à se libérer des chiens qui lui aboyaient après. Elle s’est cachée derrière lui pour se protéger !

Voilà quelques nouvelles du Kenya en Afrique.

Peggy

2 Responses

  1. Elisa dit :

    Magnifique histoire. Merci pour le partage 🙂

  2. Mireille Tissier dit :

    Magnifique. J’adore ses belles histoires ou les personnes se dévouent corps et âmes à nos amis les animaux. Et quelle chance ils ont. J’aurais aimé faire ce qu’ils font. C’est l’un de mes grands rêves.
    Mireille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.