verre a moitie plein

2 Responses

  1. Gémis Isabelle dit :

    Désolée, j’ai mal recopié la consigne – j’ai lu discute avec et non drague du coup ma petite ébauche de texte ne répond pas à la demande…

  2. Gémis Isabelle dit :

    Salut ! Je suis la dernière goutte versée…ça ne m’étonne pas, j’aime me faire remarqué !

    – Oulala voilà une coquette, manquait plus que ça. Alors que pour une fois, je me sentais en équilibre : moitié plein, moitié vide, dedans et dehors…bref un état parfait.
    Contenant moitié eau, moitié air.

    – Et oui, mais voilà, je suis là !

    – Tu es de trop ! Tu n’es pas bienvenue, sors de là ! Va-t-en !

    – Tu devrais juste être flatté de ma présence. Je vaux plus que toutes ces goutes agglutinées en bas, sans personnalité – qui se sont mêlées pour former un tout, ont perdu toute individualité…

    La goutte sur le bord du verre prend un malin plaisir à rester attachée à la paroi.

    – Je ne vais pas plonger…j’aime prendre mon temps. Te faire réagir, toi mon nouveau corps. Et moi que tu n’attendais pas et qui te pénètre sans autorisation – rires futiles.
    – Tu n’as aucun pouvoir sur moi !!

    Le verre se met à vibrer pour faire tomber la goutte dans l’eau, la faire se fondre, se noyer, se taire dans l’eau ! Mais la goutte résiste et rit…rit…de plus en plus fort – un rire sardonique, tyrannique, diabolique, insupportable. Le verre en a le vertige, il tangue.. tangue et …se renverse brusquement. L’eau se répand partout entraînant la goutte dans son flot. Le verre est brisé. Un silence de mort résonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.