Le hasard ferait bien les choses

Des chercheurs ont observé que, neuf fois sur 10, une activité commerciale, artisanale ou tertiaire correspondant,
de près ou de loin à l’œuvre d’un créateur, est s’installée dans l’immeuble où il demeurait de son vivant.

Sandrar et Jules Vernes : agence de voyage

Dard : détective

Camus : chirurgie esthétique

Molière : tréteaux

Pasteur : laboratoire d’analyses médicales

Parmentier : une friterie

Nicot : un bureau de tabac

Jules Ferry : une école primaire

Landru : une entreprise d’incinération

Simenon : un commissariat de police

P et M Curie : une centrale nucléaire

Freud : un cabinet de psychiatre

Brillat-Savarin : un restaurant

Hitler : une synagogue

Edison : un atelier d’électricité

Bell : une boutique de téléphonie

Hachette : une librairie

Niepce : un labo photos

Renoir : un magasin de peinture

1 Response

  1. christine dit :

    Incroyable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé