Exercice inédit d’écriture créative 2

En 60 mots, ni plus ni moins,
dites-nous ce qu’on pourrait trouver dans une minute de silence.

 

Plus de 800 jeux d’écriture dans : « Libérer son écriture et enrichir son style » 3e édition

14 Responses

  1. FontaineDeMots dit :

    Une minute de silence ? Pas tout à fait. Tendez bien l’oreille. Là, vous entendez ? La lumière du soleil qui illumine la journée qui pointe le bout de son nez. Les nuages qui font la course dans le ciel, changeant sans cesse de forme. L’odeur de la terre mouillée après une grosse averse. Comment ça, vous n’entendez pas ?

  2. Françoise - Gare du Nord dit :

    Une minute ? Pour ce bavard impénitent, c’est peu (le meilleur ami)

    A propos de minute, où est le testament ? (le notaire)

    Cette minute de silence s’éternise (la veuve éplorée)

    Zut, ma montre est arrêtée (le croque-mort)

  3. MARIDA dit :

    Pas un brin d’air entre les fromagers,
    Pas une feuille virevoltante,
    Pas le plus infime effluve de parfum de fleur, à mes narines frémissantes,
    Pas un seul colibri en vol stationnaire,
    Même la libellule a renoncé à glisser sur les courants d’air,
    Pourtant, la coccinelle est en pleine action. Elle apporte le bonheur et illumine ce silence pesant.

  4. Clémence dit :

    Octobre 2010
    En 60 mots, ni plus ni moins, dites-nous ce qu’on pourrait trouver dans une minute de silence.
    Des mois et des années se sont écoulés…
    13 novembre 2015

    Hier.
    Minutes de silence, impressionnantes par leur exception.

    Aujourd’hui.
    Minutes de silence, impressionnantes par leur répétition.
    La minute ne se suffit plus pour énoncer le nom des victimes.
    Leur nombre dépasse les secondes, il faudrait les doubler, et encore….

    Demain.
    Une minute de silence,
    Est-ce suffisant pour réveiller nos valeurs humanistes ?
    Une minute de silence
    Une minute de fracas.

    © Clémence

  5. laurence noyer dit :

    chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut,
    chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut,
    chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut,
    chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut,
    chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut,
    chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut, chut.

  6. dumouchel dit :

    Tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac
    Tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac
    Tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac
    Tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac
    Tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac
    parole de la pendule à son petit vieux qui attend…

    ou encore….

    un deux trois quatre cinq six sept huit neuf dix
    onze douze treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt
    vingt et un vingt deux vingt trois vingt quatre vingt cinq vingt six vingt sept vingt huit vingt neuf trente trente et un trente deux trente trois trente quatre trente cinq trente six trente sept trente… secondes

  7. Sabine dit :

    Dans une minute de silence on pourrait entendre le doux gazouillis des oiseaux, les larmes d’une veuve éplorée, le rire des enfants, un homme qui éternue, un chien qui aboie, le vent dans les arbres, le murmure de la rivière, les soupirs d’un auteur désabusé.
    Dans une minute de silence, on pourrait entendre tout ce qu’on ne sait plus écouter.
    ©Margine

  8. Christel dit :

    Les secondes s’affolen, le temps est compté
    La grande aiguille ne bouge plus
    La petite hésite, puis s’avance
    tic tac tic tac
    un pas, deux pas, trois pas..
    aura-t-elle le temps de s’affirmer et de ne pas s’essouffler ?
    la ligne d’arrivée n’est pas loin
    Pourtant, elle a l’impression de tourner en rond
    elle passe devant la grande… c’est l’arrivée

  9. DUMOUCHEL dit :

    On pourrait y trouver une femme aux envies coquines, ou aussi une frustrée de la vie. Un homme alcoolique qui déciderait d’arrêter de boire, un enfant qui voudrait faire plaisir à ses parents en se mettant à apprendre à lire pour à son tour pouvoir leur conter des histoires à dormir debout !
    Mais ce qu’on y trouverait pas je le tairais !

  10. bruno dit :

    Je connais une personne qui a redoublé tellement de fois qu’elle a fait 60 Secondes. Elle a maintenant 83 ans et vient de passer le BAC. Son premier roman « Minute Papillon » en est à son troisième tirage. L’EXPRESS a fait une bonne critique du second, un polar, « Tour de cadran ». Avec son manuel de couture, « Petites aiguilles », elle s’est payé un vélo.

  11. Sylvie H. dit :

    Le ballon à tête d’âne au dessus des nuages, les lunettes de mamy, une odeur de soupe aux poireaux et la silhouette de maman de dos face à la table à repasser, un avion en plastique gris reçu par la poste grâce aux bons des paquets de chicorée et la tristesse de cette pauvre jeannette dont on pendouillera l’ami Paul.

  12. Antonio dit :

    La première seconde de silence, elle en sortit un téléphone, les suivantes, un porte-monnaie, puis un agenda, un stylo, un crayon, un rouge à lèvres, une calculatrice, un mouchoir, un vaporisateur, une carte de visite, un chocolat sans son café, une pince à cheveux, une à épiler. Et quand à la dernière seconde le sac fut vide, elle s’écria :

    « Mes clefs !!! »

    Voilà Pascal, ma contribution en espérant que le compte y est 🙂

  13. Catherine Boissy dit :

    Dans une minute de silence, on pourrait découvrir les coups de gong assourdissants de son coeur et s’en effrayer. On pourrait avec humilité se mettre à son écoute pour lui demander gentiment de se calmer. Fermer les yeux et baigner dans une fabuleuse lumière rubis. Respirer consciemment et descendre à l’intérieur, s’abandonnant avec délice à la pesanteur.

  14. Christine Macé dit :

    Bonjour Pascal, je crois que le compte y est. Amicalement, Christine Macé

    Dans une minute de silence
    Il y a 60 fois tes absences
    Et toutes les secondes des battement de ton cœur
    Qu’il imprime en échos sur le mien
    Dans 60 secondes de silence
    Il y a toi
    Avec tes impatiences
    Et toutes mes exigences
    Qui réveillent ta méfiance
    Dans une minute de silence
    Dansent mes espérances
    Pour nous, demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé