Hors des chantiers battus et « rabattus »

Voici le message que j’ai reçu d’une directrice éditoriale annonçant la sortie de « Bobo dans l’âme », un livre écrit par Renaud Valère.  (Non, non, il n’y a pas d’erreur, c’est bien le titre…)

Quelques mots le concernant précise la directrice éditoriale : « Hypersensible, sujet à la dépression et au mal-être, l’auteur est passé par des stades d’apprentissages difficiles avant de rassembler ses souvenirs dans ce récit romancé et qui retrace sa vie de 1974 à 1992. Entre émotion et humour, il nous invite à pénétrer sa complexité et ses années sombres. Etre attachant, persévérant et lucide, le narrateur-héros vous étonnera par sa capacité d’analyse, hors des chantiers battus et rabattus ; car c’est un ressenti bien personnel qu’il livre là, fruit des résonnances de ses pensées passées et troublées. »

1 Response

  1. valy dit :

    Auteur et directrice éditoriale seront sans doute « en chantier » de la pub faite à l’ouvrage dans cette tribune…
    Moralité : Lorsqu’il s’agit de défendre un livre, entre2lettres répond toujours à « la pelle »!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot *