Êtes-vous suffisamment caméléon ?

Tel un caméléon, on prend, à notre insu, la couleur de notre famille : sa culture, ses règles de bonne tenue et de bienséance, ses manières, ses modes de langage et de comportement, sa façon de penser, d’agir, de se vêtir, etc.
On peut parfois les modifier un peu cours de sa vie, mais c’est plutôt rare.
Pourquoi aborder ce point ?
Parce que si donne vie à un personnage de fiction on a tendance à le faire vivre avec des comportements inhérents à notre milieu d’origine.
Alors qu’il peut être nécessaire de lui donner une autre couleur, d’être un auteur suffisamment caméléon pour s’adapter à un contexte et non l’inverse. De viser la vraisemblance.

Publication. Sous la plume d’Anne-Marie Monomakhoff, Anna Yourievna affronte son destin.

Automne 1908.
Dans le train qui la mène à Saint-Pétersbourg,
Anna croise le sourire d’Alexandre.
Mais déjà grondent les prémices de la Révolution
qui va faire basculer sa vie.
De Saint-Pétersbourg à Sébastopol, de Constantinople à Paris, sur des
chemins où s’évanouissent ses rêves, Anna Yourievna
affronte les incertitudes de son destin.
Ce roman, inspiré par la vie des grands-parents de
l’auteure, retrace le parcours étonnant d’une jeune
femme russe au cœur du conflit qui embrase son pays.

Disponible auprès de l’auteur

Je suis dyslexique. De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau. Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris. Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

RSS L'écriture créative

Catégories

Mon but : vous conduire vers le créateur inné qui est en vous

 


Sur ce blog on n’apprend pas à écrire un roman, des nouvelles ou des poèmes, on rétablit des liens rompus avec son imagination. On renoue avec sa créativité innée.
Les exercices inédits que j’invente, aiguillonnent l’esprit. Mon but est de conduire toutes les personnes vers le créateur plus ou moins claquemuré en elle.
L’enfant imaginatif avec lequel elles se réconcilient définitivement dès qu’elles se prêtent au jeu.

Après quoi, elles décident de mener le projet d’écriture qui leur convient.

 

Soutenir nos actions bénévoles

Quelques € peuvent faire des heureux

Devenir membre bienfaiteur

LA CRÉATIVITÉ EST ANCRÉE DANS

illustration de Bernard Leblanc

devenir Éveilleur d’idées®

NOS GÈNES 

Nous sommes tous capables d’actions créatrices. Cette créativité innée est pour une grande part le propre de l’homme.

L’objectif de l’exercice d’écriture créative que j’imagine chaque semaine consiste à prouver que tout le monde est capable d’écrire avec originalité et plaisir.
À révéler que chaque personne détient le pouvoir de créer, avec simplement du papier et un crayon. 

Grâce à vos dons

Grâce à vos dons nous menons régulièrement des actions bénévoles : 
–  actions pour la langue française
–  aide aux dyslexiques
– ateliers d’écriture à La Maison Rose à Bordeaux en soutien aux personnes frappées par le cancer.
– conseils aux auteurs débutants
– conférences.

On ne prétend pas former de nouveaux auteurs

Entre2lettres n’est pas une école d’écriture

Le concept Éveilleur d’idées ® ne prétend pas former de nouveaux auteurs. Ce n’est pas une école d’écriture de ceci ou de cela. Ou, comme aux États-Unis, un cours de « creative writing » institutionnalisé.

Les propositions d’écriture créative imaginées par Pascal Perrat n’apprennent pas à écrire un roman ou des nouvelles, ils enflamment l’imagination et marquent les esprits. C’est une grande cour de récréation hors les murs de toute école.

Les exercices d’écriture créative qu’il imagine et propose, frappent l’imagination des personnes qui écrivent.
Son but est de les conduire vers le créateur qui est en elles. L’enfant imaginatif avec lequel elles se réconcilient définitivement dès qu’elles se prêtent au jeu »

Après quoi, elles décident de mener le projet d’écriture qui leur convient.