Écrire un roman dépressif

Écrire un roman dépressif *

Depuis le succès rencontré par les romans désabusés de Michel Houllebecq, des férus de littérature observent qu’il existe une lignée d’auteurs dont les œuvres véhiculent le dégoût de l’existence.

Peut-être êtes-vous dans l’esprit du temps : « no future ! ». Tout est fric et trafic, pollué et dénaturé, vendu au plus vendu, etc.

Alors trempez vite votre plume dans le spleen Baudelairien, la noirceur Célinienne ou la nausée Sartrienne. Puis lancez-vous dans l’écriture d’un roman dépressif.
Il suffit juste de regorger son désenchantement, mais avec extrêmement de talent.

* Extrait de : « Comment écrire son premier roman » Pascal Perrat, Editions 365° en librairie le 7 septembre

4 Responses

  1. Frédérique Auteure dit :

    Je viens de présenter votre guide sur mon blog et le recommande pour celles et ceux qui désirent écrire un roman ou écrire tout court. Merci ! Et en tant qu’animatrice d’ateliers d’écriture à Reims, je peux affirmer que je vous piquerai quelques exos que vous avez indiqués en fin d’ouvrage.

  2. Nicolas Kempf dit :

    En même temps, ce que vous signalez n’est pas vraîment « frais ». L’influenceur de Houellebecq, à mon avis, est Camus (comme de 75 % de ce qui écrit en France), et vous citez en passant Baudelaire, qui est le grand théoricien de cette approche.

    • Pascal Perrat dit :

      Rien n’est jamais « frais » concernant la création, on réinvente toujours ce qui a déjà été trouvé ou réalisé par nos prédécesseurs.
      75 % de ce qui est écrit en France influencé par Camus. Vous y allez fort, les autres auteurs se partagent les miettes ?

  3. Joëlle Bordeau dit :

    C’est déprimant… Je suis à fond pour le roman expressif et jouissif (même si certains trouvent certainement du plaisir dans la négation et le malheur). L’hiver arrive, ne l’oublions pas… mais l’été n’est pas loin ! Ceci dit, je connais quelques âmes déprimées qui pourraient inspirer (à défaut de respirer) ce type de romans…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.