Écrire un livre exige qu’on s’y tienne

prendre-le-temps-ecrireTel le conducteur du dimanche, l’écrivain dominical s’aventure sur les routes de l’écriture quand le temps le permet.
Il n’écrit que dans les meilleures conditions, au calme et avec l’accord de sa famille.
Il élucubre aussi parfois, pendant les jours de repos : week-end prolongé, vacances, RTT, arrêt de travail…
C’est insuffisant.

Écrire un livre exige qu’on s’y tienne, qu’on ne le quitte pas des yeux. Pas question de le réanimer pendant quelques heures grappillées par ci par là si on veut qu’iI soit de la même encre.
Quand on retouche un texte après l’avoir laissé en plan trop longtemps, les reprises se voient. Le ravaudage saute aux yeux et aux oreilles.

Généralement, ce type de d’écriture occasionnelle incline à ne jamais terminer son ouvrage. D’où les millions de manuscrits inachevés jaunissant dans les tiroirs ou les disques durs.

Ceci dit, écrire peu ou prou est une activité stimulante pour le cerveau des pratiquants, c’est ce que démontre plusieurs études.
Selon Neurology.org lire et écrire retarde le déclin cognitif dû au vieillissement inéluctable qui nous menace.

Une raison de plus pour ne pas laisser passer un jour sans saisir l’occasion d’écrire, ne serait-ce que quelques lignes, volées à son emploi du temps.

« Pas un jour sans une ligne ! » Pline l’Ancien 

Au fait, avez-vous pensé à écrire au Père Noël ?

Bonnes fêtes !

 

14 Responses

  1. Blanche dit :

    Cher Père Noël,

    Je t’écris bien à l’avance pour le Noël 2016

    S’il te plaît n’oublies pas dans ta grande hotte :

    – Les 366 tonnes de courage,
    – les 366 brassées d’inspiration,
    – les 366 milliards de milliards de milliards de mots dont j’ai besoin pour mon best seller

    Merci Père Noël !

    Je compte sur Toi

    Blanche

  2. oholibama dit :

    Hello.
    Alors…avez-vous eu des réponses?
    Est ce que le Père noël vous a livrer
    ses derniers petits mots de l’année?
    Souhaits pour tous et toutes
    en cette nouvelle année.
    y.

  3. Pascal dit :

    On y croit toujours un peu, Janine.
    Heureusement.

  4. George Kassabgi dit :

    Pour .Janine

    Comment faire si on ne croit plus au Père Noêl ?
    Eh bien, il faut écrire un autre roman…

    Pour tous

    Mes souhaits de courage et force !

  5. Isabelle D dit :

    J’aime beaucoup cet article 🙂
    Je suis en ce moment même en train de travailler sur un roman. Je ne sais pas s’il est bon, mauvais, s’il sera publié un jour mais je fais de mon mieux. Je trouve qu’écrire est une si belle aventure humaine. Euh… je crois que je m’égare la…
    Pour revenir à l’article, personnellement, j’ai la chance de me rendre à mon travail en train et je profite de ces moments au coeur de nos vies bien remplies pour l’écriture ou la lecture. Évidemment les conditions ne sont peut être pas optimales comme vous le dites dans l’article mais c’est un tel plaisir! Je souhaite à tous les écrivains en herbe (ou non) de s’amuser autant que moi. Car comme vous le suggèrez, il est toujours bon de prendre un peu de temps tous les jours pour écrire quelques lignes. Il y a parfois des petites situations, des regards, des exercices d’écriture de ce blog… qui vous donnent envie de coucher des mots sur le papier. Et bien faites le, sur votre agenda, un petit carnet, votre téléphone… Vous avez peut-être l’impression que c’est idiot. Mais ça pourra peut-être vous servir pour un de vos romans, ce n’est jamais inutile d’écrire. Puis si vous vous sentez mieux après, vous aurez déjà gagné quelque chose. Et alors, si en plus c’est bon pour la santé 🙂 bonnes fêtes de Noël à tous!

  6. Le Père Noël croit-il au Père Noël?, voilà la question.

  7. Antonio dit :

    Merci Pascal.
    Je faisais des mots fléchés ce matin et je calais sur la définition « écrivain latin » alors que j’avais 4 lettres sur 5 (-LINE).
    Tenté un moment par le ‘Aline’ de Christophe qui n’avait certes aucun sens mais qui avait le privilège de rentrer dans les cases, j’abandonnais le temps de surfer sur internet et qu’Aline ne revienne.

    Et te voilà avec la réponse. Véridique ! 😉

  8. ducos dit :

    Comme tu as raison…Je trouve des prétextes pour ne pas avancer, je vais donc demander au Père Noel un coup de pouce complémentaire et écrire ce satané roman….Passez de très belles fêtes avec les vôtres

  9. . Janine dit :

    Zut ! J’avais oublié la lettre au Père Noël !
    Heureusement que Pascal est là pour nous le rappeler.
    Mais comment fait-on si on n’y croit plus ?
    Bonnes fêtes quand même…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.