Bonne année selon vos meilleurs souhaits

Sapin ecolo template Perrat

Quand j’ai vu l’année se mettre sur son 31,

je me suis dit qu’elle allait encore nous filer sous le nez.

Ça n’a pas manqué !

Nous voilà avec une année neuve

livrée comme chaque fois, sans mode d’emploi.

Il paraît qu’il faut faire un vœu pour qu’elle se passe au mieux.

 À vos souhaits !

© Pascal Perrat 2014

4 Responses

  1. dumouchel dit :

    BONNE ANNEE…

    A quoi sert cette journée
    Sert-elle a tout effacer
    Pour tout recommencer
    Les erreurs du passé
    A jamais oubliées
    Ou plutôt à faire déprimer
    Repenser qu’elles ont défilées
    Toutes ces années
    Mais qu’ils ont défilés
    Aussi, tous ces hommes câlinés
    Que des proches ont trépassés
    Que d’autres sont nés
    Et qu’ils grandissent nos bébés
    Et surtout toujours penser
    Qu’eux seuls sauront nous aimés
    A quelle sacrée journée
    Que le 1er janvier…

  2. Françoise - Gare du nord dit :

    Je vous adresse quasi in extrémis mes vœux pour 2014 et vous souhaite a minima une bonne année et a maxima une annus mirabilis

    Tous mes vœux vous accompagnent pour que la nouvelle année préserve votre mens sana in corpore sano, votre modus vivendi, votre alter ego et a fortiori votre habeas corpus et le nec plus ultra concrétise tous vos desiderata et cætera et cætera …

    Que 2014 épargne notre pays d’une vox populi manu militari, notre monde des casus belli et des manu militari et in fine le Mundial brésilien de trop de matches ex aequo et d’une manus Dei

    Nota bene : Carpe diem

    Post scriptum : Vade in pace ad vitam aeternam
    Alea jacta est

    Meilleurs vœux d’une langue présumée morte

  3. Sabine dit :

    Cette année je voudrais souhaiter une bonne année aux nuages. Pensez-vous à eux de temps en temps ? Ils ont bien du travail. Il leur faut parcourir le monde sans relâche d’est en ouest, du nord au sud, passant à travers les froides montagnes, évitant les déserts brûlants, se faisant transpercer par les avions. Servir d’écran contre le soleil, ou se charger de pluie, de neige, de grêle. Avoir l’air parfois léger, parfois lourd et menaçant. Se faire aimer, se faire détester. Supporter les anges facétieux. Et le tout en changeant constamment de forme pour faire sourire les enfants et les rêveurs qui vivent les yeux levés vers le ciel. Non, vraiment, je ne voudrais pas être un nuage, c’est trop fatiguant.
    Alors bonne année et bon courage, les nuages.

  4. durand dit :

    Je vous souhaite
    foin de rhume des coins,
    foin de concert des os,
    foin d’encombrement d’artères,
    d’embouteillage du foie,
    foin de bourrages de crâne
    d’écrasement de l’hypothalamus,
    d’engorgement de l’épiphyse.

    Je vous souhaite
    des débordements
    de ziques par dessus l’hélix.
    Les tendres effluves de partout
    où il sera bon vous fourrer le nez.
    Qu’il n’est point bon d’abuser de la blanche
    Pour vaincre la feuille.

    Bref écrivez, écrivez …
    Il en restera toujours
    quelque chose.
    Les tiroirs savent lire.

    2014! A la vôtre! Bienvenue!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.