Bientôt l’intelligence artificielle tiendra le stylo

C.. comme une intelligence artificielle

Si vous avez eu l’occasion de travailler dans une grande entreprise ou structure, vous avez certainement rencontré ce genre d’esprit médiocre.
Ce mec qui n’exécute que ce qui est prévu sur sa fiche de fonction.
Le chargé de faire des photocopies, par exemple, laissera déborder la corbeille à papier parce que ce n’est pas à lui de la vider, ce n’est pas sur sa fiche.
L’intelligence artificielle, c’est kif-kif. Elle est programmée pour faire ceci et cela, mais pas cela et ceci… Donc, ne vous étonnez pas si de nombreux sites, censés vous faciliter la tâche, vous la complique au point de tout laisser tomber.
Actuellement, je m’arrache les cheveux avec le site des artistes-auteurs

L’intelligence arti-ficelle de ce blogue

Malgré tout, elle fait des progrès

Souvenez-vous des premières traductions de l’anglais par Google, tout le monde s’en moquait. Depuis, l’intelligence artificielle a fait beaucoup de progrès. C’est considérable. Notamment dans la traduction basique de divers textes industriels et commerciaux. Elle aussi risque de faire beaucoup de mal aux traducteurs littéraires. Ils devront vite s’adapter et chercher d’autres marchés.

L’intelligence artificielle tiendra bientôt le stylo

Elle « tient déjà le stylo » dans l’écriture journalistique, là où l’on rabâche sempiternellement les mêmes formules et les mêmes clichés. Je pense qu’elle prendra vite pied dans les modèles narratifs simplistes : romans à l’eau de rose ou de gare, genre Harlequin. Et demain donner un coup de main aux personnes désireuses d’écrire le roman de leur vie. Mais, sera-t-elle capable de soigner l’esprit par le biais de l’écriture ? Ça, c’est moins sûr…

Elle « tient déjà le stylo » dans l’écriture journalistique, là où l’on rabâche sempiternellement les mêmes formules et les mêmes clichés. Je pense qu’elle prendra vite pied dans les modèles narratifs simplistes : romans à l’eau de rose ou de gare, genre Harlequin. Et donner demain un coup de main aux personnes désireuses d’écrire le roman de leur vie. Mais, sera-t-elle capable de soigner l’esprit par le biais de l’écriture ? Ça, c’est moins sûr…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.