Avez-vous les idées sur terre ?

idees

 

 

 

Examinez bien ces 18 questions et faites preuve de réalisme en y répondant mentalement :

– Etiez-vous parmi les bons élèves, les obéissants, les studieux, les toujours bien notés ?

– Trouvez-vous les habitudes confortables ?  Même travail, mêmes loisirs, mêmes copains et amis ?

– Avez-vous acheté le dernier téléphone « à la pomme » ?

– Occupez-vous un emploi garanti à vie ?

– Estimez-vous que la vie, pendant les années « sixties », était beaucoup plus facile qu’aujourd’hui ?

– Etes-vous tenté par les baskets Stan Smith ou les Superstar d’Adidas, les Air Max de Nike,  les New Balance U420, Converse All Star, la Ked’s ou autres Vans et Victoria ?

– Cherchez-vous le rayon bio quand vous faites vos courses dans un supermarché ?

– Est-ce que le réchauffement climatique vous inquiète ?

– Vapotez-vous ?

– Vous informez-vous par le biais de TF1, France 2, RTL, EUROPE 1, FRANCE INTER, etc. Ou tout autre média généraliste.

– Portez-vous un casque ou des genouillères pour rouler à bicyclette, sur une planche ou des patins à roulettes (rollers en français) ?

– Etes-vous abonné (é) depuis plusieurs années au même journal ou magazine ?

– Faites-vous confiance aux statistiques ?

– Prenez-vous une molécule pour mieux dormir, vous apaiser ou vous stimuler  ?

– Etes-vous accro aux réseaux ?

– Avez-vous toujours votre téléphone portable avec vous ?

– Songez-vous souvent à la retraite ?

– Pensez-vous que les jeunes n’ont pas d’avenir ?

Si vous avez répondu affirmativement à plus de 9 questions ne rêvez pas, le style de votre premier roman ne révolutionnera pas le monde littéraire.
Pourquoi ? Parce que, ayant « les idées bien sur terre » vous devez vraisemblablement penser comme tout le monde et écrire de même.

Ce questionnaire est sciemment impolitiquement correct et provocateur. J’espère que vous ne m’en voudrez pas.

Je tends le dos en attendant vos réactions.

8 Responses

  1. Pascal Perrat dit :

    Vous avez raison Sylvie, ma question est réductrice.
    Ce n’est pas si simple.
    Cela dit, j’ai,rencontré, au cours de ma carrière, nombre de « très bons élèves »
    X, Pont, ENA, Kagne, Hypocagne, etc.
    Les créatifs ne sont pas légion…

  2. Sylvie dit :

    J’ai quatre « oui », je dois donc être rassurée ? 🙂
    Concernant la première question, être ou avoir été bon(ne) élève, studieux(euse), bien noté(e), ne veut pas dire forcément obéissant(e), rangé(e), bien pensant(e). On peut apprendre – à l’école comme ailleurs, en étant bien noté(e) ou non – par goût, par plaisir, en développant un esprit critique et positif, ce qui est, à mon avis, un atout pour écrire. L’attitude systématique du « Je conteste ouvertement tout (et surtout mon éducation), donc je suis » est loin d’être toujours créative.

  3. Adrienne dit :

    Je n’ai que 4 oui et pourtant, quand je me mets à écrire, il ne me vient que des « souvenirs d’enfance »… dont j’espère qu’ils n’usent pas davantage les lieux communs 😉
    (j’ai passé un de mes textes à la machine à clichés que vous avez proposée ici :-))

    • Perrat Pascal dit :

      Les souvenirs d’enfance sont une belle source d’inspiration.
      D’autant plus, savez-vous, qu’à chaque fois qu’on se remémore un événement, une impression, etc., notre mémoire le transforme.

  4. Durand Jean Marc dit :

    Répondu 36 fois « affirmatif »! Je me sens très très différent de tout ce qui est proposé ou pas!

  5. Beryl Dupuis-Mereau dit :

    Plutôt d’accord avec Clémence. Je pense qu’il faut absolument séparer le créateur de la personne morale qui crée. Je crois même qu’ils ont rarement à voir l’un avec l’autre. Ce serait trop simple s’il suffisait d’être original dans son comportement pour être un grand créatif. Et puis, un grand créatif l’a dit bien avant moi « Je est un autre », celui-là même qui a fini dans le trafic d’armes en Ethiopie…

  6. Clémence dit :

    Questionnaire pertinent ou impertinent….

    Le Monde et l’Homme étant si complexes, je ne pense pas que ce soit paradoxal d’avoir une vie bien rangée et une tête de laquelle foisonnent les idées les plus folles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.