Détectez les clichés dans vos textes

C’est fait ! Après de nombreux tests, Le Détecteur de clichés est opérationnel.

Il permet 3 niveaux d’analyse :

1/ Détection des clichés et maladresses littéraires

2/ Détection des clichés et tics journalistiques

3/ Détection des mots à tout faire (avoir, être, faire, dire, permettre, pour, que, il, elle, car, etc.)

Je compte sur vous pour me signaler un bogue

Le terme détecteur à été retenu suite au vote des abonnés. Merci à toutes et à tous.
Merci également aux concepteurs de Rue89 patients réalisateurs de cette application : E.Canciani et C.Vérot

12 Responses

  1. Marc dit :

    Super ! (tic de langage) On (mot à tout faire) ne peut que (mot à tout faire) l’adopter !

  2. S. Hamel dit :

    Super Pascal! Nous venons de tester l’outil… sur nos copies à corriger. Un petit reproche : les tics journalistiques. Un peu maigre de mon point de vue. A moins que nous n’ayons pas la même idée sur la définition du concept. A quand le correcteur d’angle, de ME et de pyramide inversée? Bises et encore bravo.

  3. Membre du groupe Facebook « Halte à l’improbable », je suggère que le mot improbable soit rangé parmi les clichés (au moins journalistiques). Merci d’avance !

  4. tschok dit :

    Ca a l’air très chouette! Pas de texte assez long sous la main pour faire le triple test, mais je reviendrai!

  5. thomas dit :

    Juste une note sur le mot « beug », qui en fait s’écrit « bug » ou la version francisée « bogue ».

    Bien à vous,

  6. Jérôme dit :

    L’outil est remarquable.

    J’espère que de nombreux autres tics et clichés viendront enrichir la base.

    Une petite suggestion : lors du réaffichage du texte, les clichés apparaissent graissés. Pourrait-on voir quelques synonymes lors du passage de la souris ? ( une balise « title » sur le « span » par exemple)

    • Pascal Perrat dit :

      Bonjour. Merci pour votre compliment. Votre idée est à retenir. Merci. Nous apporterons des améliorations quand les finances de l’association seront reconstituées, la réalisation de cette application a vidé notre tirelire.
      En ce qui concerne l’enrichissement de la base de données, il est réalisé chaque jour. Pour vous données une idée : nous avons environs 5 000 clichés, tics et maladresses.

  7. Ettore Rizza dit :

    Excellent, mais le détecteur de tics « peut mieux faire ».

  8. Pascal Perrat dit :

    Message de GC, abonné au blog :

    Déjà deux tests, très concluants ! Je sens que je vais l’utiliser systématiquement !
    Merci Pascal !
    ———————————————–

    En re-rangeant 40 ans de doc papier, je suis tombé sur un début d’article que j’avais découpé dans Le Monde au sujet des fous qui composaient encore en plomb avec une Linotype !
    Tu peux le mettre sur ton site pour les vieux comme nous !
    Le Monde, 30 août 1993, page 2 :

     » Les lettres tombent dans un bruit de tirelire, le ronflement d’un moteur qui tousse parfois. Dans l’atelier, des bras métalliques, des pinces, des courroies, une barre de plomb qui fond comme du chocolat. Mouches agacées, les lettres s’envolent et dégringolent, s’écrasent, s’égarent dans les entrailles invisibles, reviennent assagies, endormies, entassées en ordre rangé, soudain soudées dans un cliquetis. Une ligne vient de tomber. Jacques, le « typo » en sarrau, s’éponge le front et reprend la frappe sur son clavier : » Ma colonne, je dois la terminer ! ».

    —————————————-
    Un livre: qui l’a déjà lu ?

    Le Canard a dit le plus grand bien du livre qui décrit l’univers des correcteurs. « Souvenir de la maison des mots », 105 pages, 10 €. Éditions 13 bis, 17, rue de Bagnolet, 75020 PARIS.
    Mail : editions13bis@free.fr.

    Tu le lis pour moi et tu me dis s’il vaut la peine que je l’achète ! :-)))

    …et encore :
    « Un libraire en colère » par Emmanuel Delhomme, chez l’Éditeur, 11 €.

    Bonne lecture et j’attends ton avis ou celui des lecteurs de ton blog !

  9. Michel dit :

    Roooo…

    Il suffisait de lever les yeux…

    Et ça marche ! Encore bravo !

  10. Michel dit :

    Bravo !

    … mais je n’ai pas détecté le détecteur.
    Va falloir que j’appelle le détecteur de détecteur. Mais que fait la police de caractère ?

  11. Peggy dit :

    Et bien! quel outil ! merci à tous les protagonistes de cette prouesse technique et à Celui qui en a eu la géniale idée.
    A quand le logiciel « de la panne d’écriture » ?

    Pascal vous êtes incroyable !

    Comment se le procurer?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot *