3 moyens de protéger son manuscrit

Le dépôt à la société des gens de lettres (SGDL), 38 rue du faubourg Saint Jacques, 75014 Paris.
Votre texte doit être enfermé dans une enveloppe que vous cachetez à la cire après avoir signé aux trois angles du rabat de fermeture. Au recto doivent figurer vos noms, prénom et adresse, le titre de votre œuvre, et la première et la dernière phrase du texte. Le prix du dépôt, qui dure quatre ans et peut être renouvelé, est de 45 €.
On peut aussi procéder en ligne depuis son ordinateur pour 10 € par an. Pas de fichier à envoyer, juste une signature numérique à appliquer.

Le dépôt chez un officier ministériel, huissier ou notaire. C’est juridiquement la seule preuve irréfutable. mais il vous en coûtera de 100 à 150 €.

La poste. Dans une enveloppe cachetée à la cire, l’auteur glisse son manuscrit et se l’expédie à lui-même. Le cachet de la poste peut constituer une preuve.

Les prix sont donnés à titre indicatif (année 2010)

Je suis hors-n’homme. Un neuroatypique à dominance dyslexique. 
De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau.
Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris.
Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

1 Response

  1. Foissey Colette dit :

    j’adore ;
    les conseils ça ne sert pas qu’à celui qui les écrit
    ça passe le temps et ça donne envie de bien faire
    puis on oublie très vite tout ce qu’on a promis
    on recommence comme avant à tricoter à l’envers
    c’est pas grave, l’important c’était hier
    trop tard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.