Votre avis sur le dernier livre que vous avez lu

Vous avez lu un livre, qu’en pensez-vous ?  Quel est votre avis ?
Selon vous, faut-il le lire ou pas ? L’acheter ou pas ?

Balade littéraire parmi les figures de style
de Jean-Loup-Chifflet, collection Mots&Caetera du Figaro littéraire.

Il faut faut que vous lisiez ça, à moins que ce ne soit déjà fait.
On ignore souvent qu’il existe autant de figures de style. Un régal ! En plus, la couverture du bouquin est agréablement râpeuse.
Bonne lecture  !
Gérard
 
P.-S. : pour 12 € 90 seulement  

9 réponses

  1. Levasseuri dit :

    Je reviens sur : « Correspondance » entre Albert Camus et René Char, NRF Gallimard, 2007.
    Ce ne sont que des échanges en 2 potes qui s’estiment ÉNORMÉMENT sur la recherche d’appart, les amis et leurs écrits. Gardez votre argent…

  2. Véronique MONTEGU dit :

    Le jour d’avant / Sorg Chalandon : un bel hommage aux mineurs de fond, des rebondissements qui en font presque un thriller, une vision du Nord que je connaissais mal, une écriture toujours aussi vive et belle. Ne ratez pas « Profession du père » du même auteur !

  3. françoise dit :

    Deux livres, l’un léger, l’autre émouvnt « en attendant Bojangles »/Olivier Bourgeault,
    l’autre à la fois émouvant et drôle
    Marcher droit, tourner en rond/E.Vernet

    • françoise dit :

      je me reprends :
      deux livres : l’un léger « en attendant Bojangles/O Bourgeault
      l’autre à la fois émouvant et drôle
      marcher droit tourner en rond/ E vernet

  4. Je suis plongée depuis une semaine dans un grand classique que j’ai toujours hésité à lire:
    DUNE de Herbert.
    Monumental. 2000 pages pour les 6 volumes de base.
    je serais bien en peine de faire un résumé (je vous l’épargnerai) mais ce livre est subjuguant et vous plonge dans une atmosphère envoutante. Merveilleusement écrit. Une grande découverte.
    A tous mes voeux pour une année 2018 fructueuse!

  5. durand dit :

    Pas envie de vous enquiquiner avec mes goûts et mes dégoûts de lectures. Dans les deux cas, vous m’en voudriez! Débrouillez vous avec vos attirances de titres, vos obsessions inconscientes de quatrième de couverture, joyeuses mises en pli, têtes de gondole pour vous aider à traverser la beauté brouillardeuse des lagunes, la marée si plate, le plus vague des vaporettos de l’écriture! Et n’allez pas croire que je compare l’engloutissement de Venise par les eaux aux éblouissements momentanés de l’Etna.
    A chacun son volcan, son ruisseau, sa plage, sa forêt, sa ville, son quartier, tant que le citron et l’orange apportent un peu d’acide et de couleur….à la triste endive du quotidien!

  6. Levasseuri dit :

    On m’a offert « Correspondance » entre Albert Camus et René Char, NRF Gallimard, 2007.
    Ce n’est pas nouveau mais c’est lumineux.
    Une correspondance croisé entre 2 grands écrivains. Quel style ! Même dans de simples courriers. Pa d’ego entre-eux, une belle amitié.

  7. AB dit :

    AB

    Quelle bonne idée! D’ailleurs, j’ai consacré deux heures par semaine dans un petit club pendant une année à ce genre d’exercice. Nos remarques, ce que le livre lu nous offrait, les sentiments, la justesse des mots, etc…. Une expérience très agréable et depuis je continue seule en écrivant un tout petit condensé de mon ressenti que je glisse à l’intérieur du livre lu avant de le replacer dans ma bibliothèque et de le ressortir un jour afin de le prêter.

    Merci Pascal pour cette année encore.

    Bonne fin d’année à tous les adhérents d’entre deux lettres.

    PANDEMIA de FRANCK THILLIEZ

    A lire absolument pour frissonner et se dire que la complexité de l’âme humaine n’a pas fini de nous étonner et dans ce cas précis de nous épouvanter.

  8. Odile Zeller dit :

    Merci pour cette suggestion.

    Notre librairie a organisé une dédicace Chifflet.

    Une plume active et pluridisciplinaire.

    Bonne année à tous

    Avec plein de textes et plein de livres

    Merci à Pascal pour toutes ses bonnes idées

    Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS L'écriture créative

  • Après 40 ans notre imagination trottine en charentaises
    Entre2lettres le blogue de Pascal Perrat À moins d'y prendre garde, après 40 ans notre imagination commence à pantoufler. L’article Après 40 ans notre imagination trottine en charentaises est apparu en premier sur L'écriture créative.

Catégories

Mon but : vous conduire vers le créateur inné qui est en vous

 


Sur ce blog on n’apprend pas à écrire un roman, des nouvelles ou des poèmes, on rétablit des liens rompus avec son imagination. On renoue avec sa créativité innée.
Les exercices inédits que j’invente, aiguillonnent l’esprit. Mon but est de conduire toutes les personnes vers le créateur plus ou moins claquemuré en elle.
L’enfant imaginatif avec lequel elles se réconcilient définitivement dès qu’elles se prêtent au jeu.

Après quoi, elles décident de mener le projet d’écriture qui leur convient.

 

Soutenir nos actions bénévoles

Quelques € peuvent faire des heureux

Devenir membre bienfaiteur

LA CRÉATIVITÉ EST ANCRÉE DANS

illustration de Bernard Leblanc

devenir Éveilleur d’idées®

NOS GÈNES 

Nous sommes tous capables d’actions créatrices. Cette créativité innée est pour une grande part le propre de l’homme.

L’objectif de l’exercice d’écriture créative que j’imagine chaque semaine consiste à prouver que tout le monde est capable d’écrire avec originalité et plaisir.
À révéler que chaque personne détient le pouvoir de créer, avec simplement du papier et un crayon. 

Grâce à vos dons

Grâce à vos dons nous menons régulièrement des actions bénévoles : 
–  actions pour la langue française
–  aide aux dyslexiques
– ateliers d’écriture à La Maison Rose à Bordeaux en soutien aux personnes frappées par le cancer.
– conseils aux auteurs débutants
– conférences.

On ne prétend pas former de nouveaux auteurs

Entre2lettres n’est pas une école d’écriture

Le concept Éveilleur d’idées ® ne prétend pas former de nouveaux auteurs. Ce n’est pas une école d’écriture de ceci ou de cela. Ou, comme aux États-Unis, un cours de « creative writing » institutionnalisé.

Les propositions d’écriture créative imaginées par Pascal Perrat n’apprennent pas à écrire un roman ou des nouvelles, ils enflamment l’imagination et marquent les esprits. C’est une grande cour de récréation hors les murs de toute école.

Les exercices d’écriture créative qu’il imagine et propose, frappent l’imagination des personnes qui écrivent.
Son but est de les conduire vers le créateur qui est en elles. L’enfant imaginatif avec lequel elles se réconcilient définitivement dès qu’elles se prêtent au jeu »

Après quoi, elles décident de mener le projet d’écriture qui leur convient.