3 astuces pour éviter que votre inventivité ne pantoufle

Entretenez votre créativité narrative si vous souhaitez écrire des fictions. C’est indispensable. Les sportifs s’entraînent quotidiennement pour être en forme, suivez leur exemple.

Je vous propose trois astuces pour que jamais votre inventivité ne pantoufle. Une mini gym-cerveau.

La première : Si vous avez des enfants en bas âge, vous devez certainement chercher à leur transmettre votre plaisir de lire. Pour ce faire, j’imagine que vous leur lisez des histoires en vous appuyant sur de bons livres pour enfants. Ils sont légion.
Laissez tomber ces livres et improvisez des histoires à leur raconter.
Faites-le une fois sur deux. Plus tard quand vous serez plus entraîné, imaginez un petit héros et incorporez-le dans vos petites histoires.

La seconde : chaque fois vous que vous voyagez en voiture en compagnie  de vos enfants, oubliez la tablette ou le DVD. Choisissez plutôt un air très connu, un refrain que tout le monde fredonne et, avec votre petite famille, inventez de nouvelles paroles.
J’ai souvent pratiqué ce jeu, il éveille joyeusement notre imagination, ma fille, trentenaire, se souvient encore des paroles.

Le troisième :
Vous n’avez pas ou plus d’enfants autour de vous. Prenez une « douche à l’aveugle »
Entrez sous la douche les yeux fermés et douchez-vous de la tête aux pieds, sans jamais ouvrir les yeux. Faites tout à tâtons de façon à vivre pendant un court instant la difficulté d’être aveugle.
Après quoi, bouchez vos oreilles avec des boules Quies ou autres, et faites vos courses chez divers commerçants. Profitez-en pour porter des gants et ne jamais les enlever jusqu’au retour chez vous. 
Rien de tel pour stimuler vos 5 sens et votre inventivité sensorielle.

Après quoi, inventez une courte histoire pour vos enfants ou simplement pour le plaisir de créer. 

Je suis dyslexique. De facétieux neurones s’amusent à faire des croche-pieds aux mots dans mon cerveau. Mon orthographe et ma syntaxe trébuchent souvent quand j’écris.  Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

4 Responses

  1. Marie Pierre Robert dit :

    Raconter des histoires. C’est ce que je faisais c’était super

  2. Linoléum dit :

    Douche à l’aveugle : moi si j’essaie ça, je me retrouve direct à l’hosto avec un col du fémur en miettes !

  3. Elisa dit :

    inventer des histoires pour ses enfants ou ses petits enfants, un régal et de délicieux effets secondaires quand ils se mettent à inventer avec vous 🙂

  4. LELEU Yvette dit :

    Hello Pascal
    Raconter des histoires à mes p’tits fils c’est ce que je fais. Il est vrai que certains supports aident à mieux appréhender les histoires et j’aime à les complétés…mes p’tits loupiots ont l’air d’aimer ça.
    belle journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot *