Les vrais Astérix…

Non, les druides n’étaient pas des prêtres mais des philosophes. Oui, les Gaulois levaient bien le coude et adoraient festoyer. Non, l’organisation de leurs villages n’avait pas à rougir par rapport à celle de Rome. Oui, ils avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête, non ils ne rigolaient pas pour conjurer le sort.

Les Gaulois expliqués à ma fille, Jean-Louis Brunaux,
Point poche, 112 p. 8 €.

Je suis dyslexique. De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau. Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris. Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.