Imaginez votre futur recueil de nouvelles

Imaginez votre futur recueil de nouvelles… numérique, bien sûr.
Il suffira de cliquer sur son titre pour découvrir qu’il chapeaute une dizaine d’histoires différentes.
Vos lecteurs n’auront que l’embarras du choix.

Si aucune histoire ne les captive vraiment, ils pourront cliquer sur un nuage de mots clés.

Ils seront alors invités à écouter ou lire l’avis des lecteurs ayant déjà lu ce recueil ou d’autres livres écrits par vous.

D’ailleurs, ils pourront, s’ils le souhaitent, cliquer sur votre nom pour vous voir et vous entendre leur dire pourquoi et comment vous avez écrit ces nouvelles.

Peut-être voudront-ils visiter votre bureau ? Un simple clic leur ouvrira la porte.

Ceux qui se lanceront dans la lecture d’une de vos nouvelles l’abandonneront peut-être en cours de lecture pour vérifier un mot sur le dictionnaire, avant d’y revenir ou aller voir ailleurs…

Au fait, savez-vous que vous pouvez publier votre roman en à peine une demi-heure sur Amazon ?
Cela grâce au Kindle, leur fameuse liseuse électronique

Rendez-vous compte, vous terminez l’écriture de votre livre à 10 heures et quelques minutes plus tard, 120 millions de personnes peuvent le découvrir et l’acheter  !

A midi, vous êtes peut-être déjà célèbre.

C’est du moins ce que je vous souhaite.

Soyez conscient, tout de même, ce sera rarement votre premier livre qui vous rendra riche et célèbre. Il faut généralement publier plusieurs livres électroniques pour connaître le succès. Réussir peut prendre plusieurs mois, voire plusieurs années…

Un mot encore, en France nous avons une chance formidable : nous pouvons voyager dans le temps.
Oui, voyager dans le futur !
Car nous avons 5 ou 6 ans de retard par rapport à ce qui se passe aux Etats-Unis.
Ici, s’agissant de l’édition numérique, nous sommes encore en l’an 2005,
eux sont déjà en 2013…

On peut donc facilement deviner ce qui arrivera bientôt ici.

Guide de publication d’un livre

2 Responses

  1. Jean-Philippe dit :

    La révolution est en marche ! (J’en suis à 6 nouvelles publiées, quel plaisir !) Mais face à la déferlante numérique, il ne suffira pas de publier. Jp Carabin vient d’en faire l’expérience, il faudra aussi savoir faire du marketing pour promouvoir ses écrits… une autre paire de manche ! 😉

  2. Jp Carabin dit :

    Voilà un sujet qui m’amuse, non pas par son contenu, mais parce que je viens tout juste de « balancer » (c’est l’impression (oh pardon…) que j’ai eu) un « virtuscrit » sur Amazon, en quelques minutes en effet. Et quand je tape mon nom sur Google je « vois mon bouquin » ! Vertige ! Grosses chevilles !
    Et maintenant, j’attends « le client », complètement désarmé, ne sachant comment faire de la pub…les réseaux sociaux, c’est pas mon truc.
    Suis très perturbé. Je veux une « Kindle » qui sent le papier, une Kindle avec un diffuseur d’odeur ! Je suis certain que c’est possible : « pour vieux livre cliquez ici; pour livre neuf, cliquez ici » et si le livre est …laxatif, cliquez sur corbeille !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.