Un fabuleux Garde-mémoire

denise-dulac-les-greniers-de-ma-memoireFaute d’avoir séduit les éditeurs, d’innombrables autobiographies s’empoussièrent et jaunissent dans les tiroirs de leurs auteurs.
« J’ai écrit tout ça pour rien, ou presque » maronnent les personnes qui les ont écrites.
J’avais le même avis jusqu’à ce qu’une animatrice d’ateliers d’écriture viennne s’initier à mes techniques d’écriture créative. Elle me rappela les services gratuits de l’APA où elle a déposé son livre.

Depuis bientôt 25 ans, l’association APA collecte et conserve les textes autobiographiques inédits rédigés par des personnes de tous les milieux sociaux. Elle accepte de lire tous les textes ou documents autobiographiques inédits qui lui sont envoyés.
Le Garde-mémoire qu’elle a constitué est déjà riche de 3 000 dépôts.
Tout le monde peut le compulser librement à La Grenette, la médiathèque publique d’Ambérieu-en-Bugey, dans l’Ain, pas loin de Lyon.

L’association publie des comptes rendus des documents déposés. On peut les consulter sur le site de l’APA. Elle édite aussi, trois fois par an,  » La Faute à Rousseau «  une revue dont chaque numéro est organisé autour d’un dossier thématique.

C’est remarquable, direz-vous, mais c’est déplacer le problème, mon manuscrit ne dormira plus chez moi, mais dans ce conservatoire !
Détrompez-vous. Qui vous dit qu’un cousin lointain, ou même quelque historien ne s’intéresse pas un jour à votre témoignage ?

Imaginez que vous puissiez, plusieurs siècles après, lire dans la mémoire de vos ancêtres, découvrir leurs conditions de vie, de travailler, leurs amours, joies et peines.
Ne serait-ce pas captivant et émouvant ?
Et formidable pour qui souhaiterait réaliser l’arbre généalogique de ses ascendants.

Je suis dyslexique, peut-être avez-vous repéré une faute d'orthographe.
Merci de me la signaler : blog.entre2lettres (at) gmail.com 
Je corrigerai aussitôt

11 Responses

  1. Ata dit :

    Ecrire pour écrire, sans intention exclusive d’être publié comme le fait si bien notre belle nature, est plus noble qu’écrire pour être lu dans un livre. La preuve? Les belles lettres qu’on découvre toutes les semaines sur ce généreux blog.
    Ainsi « j’ai écrit tout ça pour rien, ou presque » devient « j’ai écrit tout ça pour écrire, et c’est énorme! »

    Merci pascal pour ce partage.

  2. Sylvie dit :

    Super cette idée ! Merci de nous l’avoir signalée Pascal.

  3. Denise dit :

    Choc très agréable Pascal à l’ouverture de votre blog découvrant la page de couverture de mon livre.
    Toutes les informations que vous fournissez sur l’APA vont sûrement faciliter le désir d’écrire chez certains. C’est une excellente initiative de les rappeler ici.
    En réponse à Péguy, mon autobiographie est vraie. Tout s’est déroulé ainsi mais je me suis réservée le droit de minimiser certains drames et d’accentuer certaines situations pour y inclure une touche d’humour par exemple et de positivité.
    Je profite de ce mail pour remercier Pascal de la formation qu’il m’a dispensée ce mois-ci. Je suis repartie avec du baume au cœur, des idées plein la tête et l’envie d’écrire davantage. Merci aussi Pascal pour ce blog très agréable à lire et sur lequel on trouve réponses à nos requêtes.
    Vous savez maintenir le lien de l’amitié et pour ça aussi, je vous dis merci.
    Amicalement
    Denise (Nany)

  4. Peggy dit :

    Nous vous demandons simplement d’attester que le document que vous déposez reflète avec sincérité l’expérience telle qu’elle a été vécue, sans qu’y ait été introduit de façon volontaire invention ou fiction.

    Cette phrase m’inquiète car on est parfois obligé d’inventer des situations, des décors ou des dialogues lorsque la tranche de vie est d’un grand oncle ou d’un arrière grand père.

    Qu’en penses-tu?

  5. Hélène dit :

    Coucou
    « Je suis dyslexique… Je corrigerais aussitôt » avec un « s » puisque c’est le conditionnel (si vous repérez une faute d’orthographe, je corrigerais)
    amicalement

  6. Kimcat dit :

    Fabuleux ce Garde-mémoire !
    Geureuse de savoir qu’il existe
    Bonne soirée
    Béa kimcat

  7. Peggy dit :

    Si les autobiographies sont romancées, est-ce valable aussi?

  8. Catherine M.S dit :

    Ravie que vous parliez de l’APA Pascal ! J’y ai moi même déposé 2 récits de vie et reçois toujours avec plaisir « La faute à Rousseau ».
    J’en parle systématiquement autour de moi aux personnes qui écrivent leurs souvenirs.
    Amicalement
    Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.