Charles Aznavour, l’amour d’écrire

Gérard Cénec, entre autres, m’a envoyé ce message enthousiaste.
J’ai envie de le partager avec vous.
 
« Invité à la dernière émission La Grande Librairie, Aznavour nous a lu le texte de sa chanson « Écrire » en générique de fin. (je te conseille le « replay » comme on dit en français, quand Aznavour parle des mots au début de l’émission. Tient encore la route l’ancêtre à 93 ans ! Je ne connaissais ni la chanson ni ce texte. Quelle passion ! quel texte !
Gérard »

Charles Aznavour : écrire

Rêver, chercher, apprendre
N’avoir que l’écriture et pour maître et pour Dieu
Tendre à la perfection à s’en crever les yeux
Choquer l’ordre établi pour imposer ses vues
Pourfendre, choisir, saisir, comprendre
Remettre son travail cent fois sur le métier
Salir la toile vierge et pour mieux la souiller
Faire hurler sans pudeur tous ces espaces nus
Surprendre, traverser les brouillards de l’imagination
Déguiser le réel de lambeaux d’abstraction
Désenchaîner le trait par mille variations
Tuant les habitudes, changer, créer, détruire
Pour briser les structures à jamais révolues
Prendre les contre-pied de tout ce qu’on a lu
S’investir dans son œuvre à cœur et corps veux-tu
Écrire, de peur, de sueur, d’angoisse
Souffrant d’une étrange langueur
Qui s’estompe parfois mais qui refait bientôt surface
User de sa morale en jouant sur les mœurs et les idées du temps
Imposer sa vision des choses et des gens, quitte à être pourtant maudit
Aller jusqu’au scandale
Capter de son sujet la moindre variation
Explorer sans relâche et la forme et le fond
Et puis l’œuvre achevée, tout remettre en question, déchiré d’inquiétudes
Souffrir, maudire, réduire l’art à sa volonté, brûlant d’énergie
Donner aux sujets morts comme un semblant de vie
Et lâchant ses démons sur la page engourdie
Écrire, écrire, écrire comme en parler on crie
Il nous restera ça
Il nous restera ça
 
Martine Bailly, m’a également signalé cet évènement, merci pour cette bienveillante vigilance.
 

Je suis dyslexique. De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau. Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris. Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

4 Responses

  1. Ed dit :

    J’ai regardé cette émission, et donc la longue interview d’Aznavour, et j’ai surtout retenu toute sa réflexion sur l’écriture avec un principe fondamental que je tente de m’appliquer : « Écrire chaque jour. Un peu, beaucoup. De préférence, beaucoup. Mais chaque jour. »

  2. Levasseri dit :

    Son écriture est toujours aussi jeune.
    Les humoristes se moquent souvent et médiocrement de lui, ce « toujours jeune homme » pourrait facilement leur donner des leçons de « bien écrire »

  3. Antonio dit :

    Beau texte sans botox. J’aime bien l’écrivain qu’il est, plus que le personnage.
    L’émission peut se revoir en intégrale ici https://www.youtube.com/watch?v=TStAUjAcJyk (le texte, lui, est lu au bout de 1h20)

  4. Lefevre dit :

    Qu’est ce que j’aurais aimé ecrire ce si Beau texte qui décrit si bien cette envie ce désir cette force qui poussent en nous lorsque l’on réussit à déposer ses mots sur la page !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Temps limite dépassé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.