Au revoir Élisabeth Bing, créatrice des ateliers du même nom

Ce sont les années quatre-vingts.
Un article publié dans les pages littéraires du Monde attire mon attention.

Élisabeth Bing, une enseignante dont le patronyme résonne comme une onomatopée, vient d’ouvrir des ateliers d’écriture calqués sur ceux existant aux États-Unis.

À cette époque, j’anime ponctuellement des ateliers d’Éveils poétiques dans les écoles primaires. Je tâtonne, j’hésite entre différentes formes d’ateliers d’écriture.
Renseignement pris, je remarque que les premiers ateliers « à la française » créés par Élisabeth Bing sont très orientés vers le développement personnel. Contrairement aux États-Unis où la créativité littéraire est prédominante.  

Je comprends qu’une place est à prendre, que l’offre d’un atelier d’écriture créative, n’existe pas en France. Du moins, à ma connaissance.
M’engouffrant dans la voie ouverte par Élisabeth Bing, j’ouvre alors mon premier atelier d’écriture créative en 1984.
Merci à Élisabeth de m’avoir indirectement soufflé cette idée.
C’est lors des premières rencontres nationales des ateliers d’écriture, initiées par Claire Boniface, à Aix-en-Provence, en février 1993, que je rencontre enfin cette remarquable pédagogue.  
Entre elle et d’autres précurseurs tel Pierre Frankiel créateur du Cliclop, le courant passe. Puis, les années aussi…

Aujourd’hui, c’est encore le Monde qui m’apprend que la créatrice des ateliers portant son nom, est décédée. Elle a été inhumée à Bessan, dans l’Hérault.
Grâce à cette passionnée d’écriture et de littérature des milliers d’ateliers d’écriture existent en France.

Au revoir Élisabeth

S’agissant d’ateliers d’écriture, notez que Marie Remande, professionnelle de l’écriture et appliquant mon concept, propose un stage de randonnée et écriture chaque été.
Sept jours en immersion en moyenne montagne pour écrire en pleine nature et marcher.
Des temps d’écriture créative sous sa conduite et des randonnées guidées par un « colporteur d’espaces ». La création d’un « carnet de chemin » original.
Un lieu d’accueil confortable situé dans les Hautes-Alpes au sud de Gap, face à la chaîne des Ecrins.

Contact : marie.remande@yahoo.fr
06 07 46 18 58

Les mots… tion
L’image… ination
Le style… oh!
La craie… ation

Les ateliers d’écriture accrédités appliquant mon concept et mon esprit
Bordeaux, Chablis, Chatillon (92),
Nevers, Paris, Saint Malo, Eurre.
 

Je suis dyslexique. Les mots trébuchent dans ma tête quand j'écris.  
Peut-être avez-vous remarqué une faute.
Merci de me la signaler : blog.entre2lettres (at) gmail.com 
Je corrigerai aussitôt.

7 Responses

  1. Levasseuri dit :

    J’ai participé à un atelier avec Madame Bing dans les années 80 et je confirme que l’esprit était plutôt orienté psy mêlé au littéraire. Ce qui n’enlève rien à sa démarche précurseur.

  2. Emmanuel Bing dit :

    Bonjour, et merci pour cet hommage à ma mère qui me touche beaucoup. Si je puis me permettre une petite remarque afin de réajuster l’erreur grossière qui semble se diffuser partout, sous l’effet du copier coller d’une dépêche AFP pour le moins mal renseignée :

    Ma mère ne connaissait pas les writing workshop américains lorsqu’elle a créé sa démarche en 1969. La démarche en est d’ailleurs très différente, et elle a toujours affirmé que la façon américaine de faire était à l’opposé de sa propre méthode.

    Par ailleurs le travail de ma mère n’était absolument pas orienté vers le développement personnel, mais vers la littérature.

    Bien cordialement,
    Emmanuel Bing

  3. Merci Pascal pour ce témoignage.

  4. Odile Zeller dit :

    Merci pour cet hommage Pascal
    A bientôt

  5. Janine Pere dit :

    Merci Pascal pour votre évocation d’Elisabeth Bing. Vous m’apprenez son décès…
    Comme vous, j’ai découvert l’existence même des ateliers d’écriture par le biais d’Elisabeth Bing. J’ai même participé à ses week-ends découvertes qui devaient se tenir si ma mémoire est bonne rue de la Bûcherie à Paris. Les jugeant trop tournés vers la psychanalyse, j’ai suiviensuite pendant des années les stages thématiques, les stages d’été au sein d’ALEPH. Quel bonheur de jouer avec les mots, les idées, les phrases. Ces moments ont été pour moi des bulles de bien-être alors que je traversais des moments difficiles.
    Depuis, je me suis lancée dans l’écriture et j’ai publié deux ouvrages.
    Elisabeth Bing, Aleph, Pascal Perrat, des belles rencontres sur le chemin de l’écriture.

  6. Lalmant dit :

    Bonjour Pascal,
    Merci pour ces mots émouvants sur la personne d’Elisabeth Bing et sur son rôle dans l’aventure des ateliers d’écriture.
    Juste un rectificatif d’orthographe sur un nom propre, celui de Pierre Frenkiel : ça s’écrit comme ça…
    A bientôt de lire vos belles chroniques.
    Et bonjour aux passionnés d’écriture.
    Amicalement.
    Irène

  7. Remande dit :

    Merci Pascal, mille fois merci pour avoir parlé de mon stage :-). Et paix à l’âme de cette grande dame de la pédagogie d’ateliers d’écriture!
    Belle journée à vous, à tous!
    Que vivent les mots et leur pouvoir…
    de rêve et de transcendance du réel!
    A bientôt pour écrire et marcher les plumes, appelez moi pour des infos sur ce stage magique!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.